Recrutement d’un consultant régional pour la numérisation des plateformes agricoles du PAIRED

APPEL À MANIFESTATION D’INTÉRÊTS

—————————

Recrutement d’un consultant régional pour la numérisation des plateformes agricoles du PAIRED

————–

Date d’ouverture : 14 juin 2021

Date de clôture : 28 juin 2021

———

AMI N° 19-2021

TELECHARGER L’AMI EN ENTIER ICI

Contexte

La question de la sécurité alimentaire en Afrique d’ici à 2050 suscite de plus en plus d’inquiétudes, en grande partie en raison du ralentissement relatif de la production alimentaire face à la croissance rapide de la population. La demande de denrées alimentaires devrait augmenter, en particulier dans les centres urbains d’Afrique de l’Ouest en pleine expansion, d’environ 60 à 80 %, mais les rendements agricoles ne suivent pas, les écarts étant estimés à environ 75%. Le secteur agricole emploie plus de la moitié de la population de l’Afrique subsaharienne (ASS), mais la plupart de ces agriculteurs n’ont pas accès aux intrants et services agricoles de qualité qui devraient stimuler la productivité et la production agricoles. Une croissance agricole soutenue est essentielle à une réduction rapide de la pauvreté et au développement économique. Pourtant, la pauvreté dans le monde est largement concentrée dans les communautés d’agriculteurs, qui ont le potentiel de croissance de la productivité agricole. Ce constat est particulièrement vrai pour les pays d’Afrique subsaharienne, où l’écart entre les rendements potentiels et ceux réels reste élevé. La réduction de cet écart par la promotion d’intrants modernes – tels que les engrais et les semences améliorées, ainsi que les services agricoles – a été au cœur de presque toutes les stratégies agricoles. Cependant, l’adoption de technologies améliorées est entravée par plusieurs facteurs, notamment l’accès aux marchés des intrants et des produits, l’accès à des services de conseil agricole de qualité et l’accès au crédit et à l’assurance agricoles.  

La transformation du secteur agricole et de son économie est de plus en plus facilitée par les innovations technologiques et les solutions numériques et mobiles abordables. Les services proposés par les plateformes numériques sont particulièrement concernés. Les services agricoles numériques peuvent être utiles de diverses manières pour les petits exploitants ainsi que pour toute une série d’acteurs agricoles.

Une plateforme agricole numérique intégrée nécessite la collaboration entre plusieurs acteurs aux expertises complémentaires offrant des informations pertinentes sur les meilleures pratiques, la météo, les informations sur les prix et l’accès aux acheteurs, aux fournisseurs et aux institutions financières. Une approche de plateforme de données ouverte et partagée peut être encore plus intéressante, car cette approche offrirait des avantages considérables. Il s’agit notamment de la réduction et du partage des coûts, de la capacité à répartir les risques et à mettre les innovations sur le marché à un rythme plus rapide, de solutions mutuellement bénéfiques telles que des programmes de fidélité unifiés sur la plateforme, d’une capacité de développement accéléré pour atteindre plus rapidement des volumes plus importants ; et de l’engagement et du soutien des gouvernements. Cependant, une telle réalisation exige également une volonté beaucoup plus affichée de la part des fournisseurs qui doivent collaborer et partager des données et des ressources.  

Pour la pérennisation de la plateforme numérique, les fournisseurs les plus innovants, qui réalisent le potentiel et la valeur de l’intégration des services, peuvent prendre le devant et les premières mesures visant à unifier les services agricoles numériques. Le financement du PAIRED peut fournir un appui initial indispensable pour la validation des concepts et la démonstration initiale des services intégrés afin de catalyser des investissements supplémentaires pour les efforts de mise à l’échelle.

Le projet PAIRED, financé par l’USAID et mis en œuvre par le CORAF, vise à long terme à favoriser l’adoption de technologies de pointe par des millions d’agriculteurs dans la région. Pour atteindre ce résultat ambitieux, il faudra améliorer l’accès des agriculteurs aux intrants et services agricoles de qualité. Il n’est pas possible de combler l’écart de productivité sans trouver de nouveaux moyens de faciliter aux acteurs de la chaîne de valeur agricole l’accès aux informations et aux services de soutien de même qu’aux investissements agricoles judicieux et opportuns.

Le PAIRED recherche donc un consultant en plateforme agricole numérique pour collaborer avec les équipes du PAIRED dans les pays cibles (Bénin, Mali, Sénégal, Ghana, et Niger), les agriculteurs et les acteurs de la chaîne de valeur, y compris les prestataires de services financiers et techniques, pour travailler conjointement au développement et à la mise en place d’un portail de plateformes d’innovation agricole numérique. Cette initiative vise à accroître l’efficacité des activités de subsistance des petits exploitants en aidant les producteurs à atténuer les risques de production et en fournissant des informations précises aux acteurs de la plateforme multi-acteurs afin de leur permettre de fournir de bons services à tous les membres de la plateforme.

Les tâches à accomplir et autres informations relatives à la conduite de la mission sont détaillées dans les termes de référence ci-joints. 

Le Directeur Exécutif du CORAF invite les consultants ayant les qualifications requises telles que définies dans les termes de références à manifester leur intérêt pour le présent appel en fournissant la preuve qu’ils sont qualifiés pour exécuter ces services.

Le consultant sera sélectionné selon la méthode basée sur la qualification du consultant conformément aux règles énoncées dans le Manuel des Procédures Administratives, Financières et Comptables du CORAF suivant les critères de sélections de sélection dans les TDRs ci-joints.

Des informations complémentaires peuvent être obtenues auprès du Secrétariat Exécutif du CORAF en envoyant une correspondance au Dr Hippolyte AFFOGNON, à l’adresse mail : h.affognon@coraf.org.

Les consultants intéressés par cet appel doivent soumettre une manifestation d’intérêt et un CV détaillé à l’adresse procurement@coraf.org en mettant en exergue leurs aptitudes sur la base des critères mentionnés dans les TDR ci-joints, au plus tard le 28 juin 2021, à 17h00 GMT.

Dr Abdou TENKOUANO

Directeur Exécutif du CORAF