Annonce d’un nouveau prix pour les scientifiques en début de carrière recherchant la gestion du phosphore dans l’agriculture africaine

Le programme de bourses de recherche pour les jeunes chercheurs africains sur le phosphore est coparrainé par l’Institut africain de nutrition des plantes ( www.apni.net ), l’Université polytechnique Mohammed VI ( www.um6p.ma ) et l’OCP Group ( www.ocpgroup.ma ).

Benguérir, Maroc – 7 avril 2020 – L’Institut africain de nutrition des plantes (APNI) a annoncé un nouveau programme de bourses pour encourager les programmes scientifiques pertinents pour comprendre et améliorer la gestion du phosphore (P) dans les agro-écosystèmes africains.

La Young African Phosphorus Fellowship accordera des bourses de 5 000 $ (dollars américains) à cinq scientifiques en début de carrière travaillant dans une institution du Système national de recherche et de vulgarisation agricoles (NARES) ou dans une université africaine.

«En tant que partenaires de soutien, l’APNI, l’Université Mohammed VI Polytechniqic (UM6P) et le groupe OCP sont heureux d’établir cette recherche d’innovation à l’échelle de l’Afrique dans la recherche sur la gestion du phosphore dans les agro-écosystèmes africains», a expliqué le directeur général de l’APNI, le Dr Kaushik Majumdar. . «C’est aussi une formidable opportunité pour injecter le soutien et la reconnaissance de l’excellence dont la communauté africaine des scientifiques en début de carrière a besoin pour résoudre des problèmes critiques de productivité agricole.»

Les candidats doivent soumettre leurs propositions avant la date limite du 1er juin 2020. Les destinataires seront informés en août 2020.

Tous les détails et les instructions sur la façon de postuler peuvent être trouvés sur le site Web:  https://www.apni.net/p-fellowship-apply/

Liens connexes

Télécharger le Flyer français (pdf)