Investir dans la recherche, anticiper les défis, générer des solutions utiles, appelle le ministre sénégalais de l’Agriculture

ag-slider

Le ministre sénégalais de l’Agriculture et de l’Equipement Rural, le Dr. Papa Abdoulaye Seck, a exhorté les chercheurs agricoles d’Afrique de l’Ouest et du Centre à anticiper les défis auxquels leurs communautés sont confrontées et de générer des innovations pertinentes pour répondre aux préoccupations des utilisateurs.

Le Dr Seck, également chercheur de carrière, s’exprimait lors de la cérémonie d’ouverture de la 12e Assemblée générale du CORAF à Dakar, au Sénégal.

«C’est grâce à un financement durable et ininterrompu que nous serons en mesure de couvrir les enjeux de recherche complexes auxquels nous sommes confrontés», a déclaré le Dr Seck.

Sans garantie de financement des activités de recherche il n’y a point de progrès, a déclaré le ministre sénégalais qui invite les chercheurs de la région à rester compétitifs pour pouvoir attirer des ressources rares afin de mener à bien les activités de recherche cruciale nécessaires pour accompagner la croissance de la région.

« Les instituts de recherche se battent tous les jours pour avoir des financements. Je ne pense pas qu’il existe un système de financement durable parce que nous sommes dans un monde compétitif. Et les chercheurs doivent non seulement être excellents mais aussi attirer des financements pour mener à bien leurs activités pendant que l’Etat fournit un environnement favorable’’ a insisté le ministre sénégalais de l’agriculture.

Plus de 150 délégués sont réunis à Dakar, au Sénégal, pour la 12ème Assemblée générale du CORAF. Au cours des prochaines 72 heures, ils examineront et adopteront un nouveau plan stratégique et opérationnel du CORAF qui ouvre de nouvelles possibilités de générer des innovations technologiques pour lutter contre le changement climatique, l’emploi des jeunes, les disparités entre les sexes et les défis alimentaires et nutritionnels de la région.

Discours d’ouverture du ministre sénégalais

La nouvelle orientation stratégique vise à renforcer le CORAF au plan organisationnel et financièrement plus viable.

Parlant au nom des donateurs, M. Abdrahamane Dicko, Conseiller en programmes et politiques au Bureau régional de la croissance économique de la Mission Afrique de l’Ouest de l’USAID a réaffirmé le soutien des donateurs au CORAF.

« Nous souhaitons réaffirmer l’engagement des partenaires à continuer de soutenir le CORAF dans l’accomplissement de son mandat régional », a déclaré le responsable de mission de l’USAID en Afrique de l’Ouest.

L’USAID, au nom des partenaires du CORAF, a plaidé pour des mécanismes de financement durables qui reposent moins sur le financement des donateurs.

« Il est nécessaire de définir et de mettre en place des mécanismes pour s’assurer que le financement du CORAF est généré par ses mandants. »

Le CORAF a largement consulté des partenaires tels que les ministères de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et du développement rural, les organisations paysannes, les producteurs et fournisseurs d’intrants agricoles, le secteur privé, les organisations non gouvernementales, les groupes régionaux et internationaux, etc. l’année dernière en vue de concevoir un plan réactif. La 12ème Assemblée générale devrait examiner et adopter cette stratégie.

La 12ème Assemblée générale devrait également élire de nouveaux membres du Conseil d’Administration et discuter de la contribution de la Recherche Développement D à l’agriculture au cours des 30 dernières années.

Website

Laisser un commentaire

*