Expert Sénior en transfert de technologies

EXPERT SENIOR EN TRANSFERT DE TECHNOLOGIES

– 

JOUER UN ROLE CRUCIAL AU SEIN DU CORAF/WECARD POUR REDUIRE LA PAUVRETE ET L’INSECURITE ALIMENTAIRE

 

Télécharger les termes de références

Le Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles (CORAF/WECARD) regroupe actuellement les Systèmes Nationaux de Recherche Agricole (SNRA) de 23 pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre, à savoir : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Cap-Vert, République Centrafricaine, Tchad, Congo, Côte d’Ivoire, République Démocratique du Congo, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Mauritanie, Niger, Nigéria, Sao Tomé et Principe, Sénégal, Sierra Léone et Togo.

La Vision du CORAF/WECARD (www.coraf.org) est de contribuer à “une réduction durable de la pauvreté et de l’insécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest et du Centre par une augmentation de la croissance économique induite par l’agriculture et une amélioration durable des principaux aspects du système de recherche agricole”

La Mission est de parvenir à une “amélioration durable de la productivité, de la compétitivité et des marchés agricoles en Afrique de l’Ouest et du Centre par la satisfaction des demandes principales adressées au système de recherche de la sous-région par les groupes cibles”.

Le CORAF / WECARD recrute un candidat hautement qualifié pour le poste d’Expert Senior en Transfert de Technologies. Les candidats devront être des ressortissants des pays des Systèmes Nationaux de Recherche Agricole (SNRA) membres du CORAF/WECARD. Le poste est basé à Dakar, Sénégal.

Expert Senior en Transfert de Technologies

L’Expert Senior en Transfert de Technologies, placé sous l’autorité du Directeur de la Recherche et de l’Innovation du CORAF/WECARD, travaillera en étroite collaboration avec l’équipe du projet PAIRED, pour l’atteinte de ses objectifs.

Les principales responsabilités du titulaire du poste sont les suivantes mais ne seront pas limitées à celles-ci :

Composante 1 : Développement/Adoption de technologies et innovations évolutives (T&I) :

  • Soutenir le développement/l’adaptation et l’identification de T&I prometteuses – pour lever les nouvelles contraintes à la productivité agricole, en collaboration avec les SNRA, CNS, Organisations du GCRAI, etc. ;
  • Soutenir les activités de stimulation de la demande de T&I existantes et nouvellement développées, pour faciliter leur adoption en fournissant aux utilisateurs finaux les informations appropriées leur permettant de prendre une décision fondée sur des preuves ;
  • Promouvoir les démonstrations sur les T&I post-récolte qui réduisent les pertes de stocks, donnent de la valeur ajoutée aux produits agricoles et accroissent les marges bénéficiaires ;
  • Encourager l’utilisation des meilleures pratiques dans la lutte contre l’aflatoxine ;

Composante 2 : Renforcement et coordination des systèmes de recherche agricole :

  • Soutenir la coordination de la recherche-vulgarisation/conseil des Organisations paysannes (OP), du secteur privé, au niveau régional ou de groupes (nationaux et communautaires), par le biais de plateformes d’innovations ;
  • Faciliter la formation des acteurs le long des chaînes de valeurs sélectionnées, et notamment le renforcement des capacités des agriculteurs, des agents de vulgarisation agricole, des ONG, des animateurs des plateformes d’innovations et autres parties prenantes-clés ;
  • Faciliter la mise en place d’unités de référence et d’incubateurs.

Composante 3 : Utilisation de technologies et innovations pouvant être mises à l’échelle :

  • Faciliter une évaluation spécifique rapide écologique et de la communauté ;
  • Soutenir la création d’un environnement favorable aux entrepreneurs agricoles, pour l’approvisionnement en intrants agricoles et équipement de conditionnement, à travers l’approche paquets technologiques ;
  • Soutenir les CNS dans la conduite d’études sur les politiques et le marché ;
  • Promouvoir l’accès au crédit pour certains acteurs de la chaîne de valeur des produits.

Faciliter la coordination et la communication

  • Coordonner la planification stratégique ainsi que l’allocation des ressources financières et la gestion de la production de semences ;
  • Développer et maintenir des relations solides avec les acteurs de la production et du commerce des intrants agricoles – aux niveaux individuel et organisationnel ;
  • Faciliter la communication entre les unités régionales et nationales de coordination, par le biais de réunions, de contacts réguliers et d’utilisation des technologies de l’information.
  • Gérer les interactions quotidiennes avec les intervenants des intrants agricoles et fournir les informations appropriées au moment opportun ;
  • Développer, en collaboration avec les Unités de communication et de planification, de suivi & évaluation, au Secrétariat Exécutif du CORAF/WECARD, des outils appropriés (par exemple, le site Web et les médias), afin de faciliter le partage d’information avec les parties prenantes.

Suivre et évaluer les étapes

  • Faciliter la planification, le suivi, l’évaluation et l’analyse d’impact du programme de production, de marketing et d’utilisation des intrants agricoles ;
  • Suivre les progrès réalisés, tant au niveau du CORAF/WECARD qu’au niveau national, identifier et gérer les risques, pour garantir les succès de la mise en œuvre ;
  • Soutenir la préparation des activités de reportage et d’archivage du programme ;
  • Effectuer toute autre tâche connexe qui peut être demandée par la hiérarchie ;

Profil du Candidat

Le/la candidat (e) retenu(e) possède les compétences suivantes :

  • Etre titulaire d’au moins un Master en Agri-business, Agro-économie, Agronomie ou tout autre diplôme connexe ;
  • Disposer de connaissances dans le domaine de la recherche et du développement agricoles ;
  • Avoir une connaissance approfondie des systèmes agricoles en Afrique de l’Ouest et avoir travaillé pendant au moins 10 ans dans le secteur agricole, notamment dans la recherche, la production et la commercialisation des principaux produits alimentaires ;
  • Avoir une aptitude à promouvoir les visions, les missions et les objectifs stratégiques du PDDAA (à travers les objectifs de l’ECOWAP, de la PAU, du CORAF/WECARD et l’Initiative Feed the Future) et faire preuve d’intégrité en adhérant aux valeurs fondamentales et aux normes éthiques du CORAF/WECARD ;
  • Avoir l’expérience du secteur privé, des organisations paysannes, des systèmes de vulgarisation agricole, des ONG, des centres du GCRAI et des projets de développement sera un avantage ;
  • Etre en mesure de gérer des interventions visant à améliorer la productivité agricole, à plus grande échelle, en utilisant des technologies et innovations éprouvées, et en mettant en relation et en coordonnant un large éventail de parties prenantes ;
  • Etre capable de fournir des conseils et un appui technique pour la mise en œuvre, le suivi et l’amélioration des objectifs de production de semences ;
  • Disposer des aptitudes nécessaires pour collaborer avec les plateformes nationales et régionales (Alliances, Forums, Plateformes d’Innovation, etc.) et à utiliser les outils de communication appropriés pour faciliter leur adoption ;
  • Être capable de travailler, coordonner et inspirer des équipes multidisciplinaires et multiculturelles dans un environnement multipartenaire et d’engager un dialogue politique local et de haut niveau ;
  • Avoir les aptitudes nécessaires pour faciliter le développement des connaissances et la gestion axée sur les résultats, dans le cadre du programme du CORAF/WECARD ;
  • Avoir la capacité et la volonté de voyager intensément dans la sous-région et à l’international ;
  • Etre en mesure de contribuer au maintien d’un environnement de travail constructif avec d’excellentes relations avec les intervenants internes et externes ;
  • Etre capable de communiquer et avoir d’excellentes capacités rédactionnelles en Anglais et en Français.

Ce poste est international et le CORAF/WECARD propose des conditions d’emploi compétitives. Le CORAF/WECARD offre également des possibilités d’emploi équitables et encourage ainsi les candidatures féminines.

Les candidatures incluant une lettre de motivation, un CV détaillé, les noms et les coordonnées (adresses e-mail et téléphone) de trois (3) références, sont à adresser par courrier électronique à : adecarbon@carrhure.com  au plus tard le 6 Novembre 2017 à 17h30 CET. Seuls les candidats présélectionnés seront contactés pour une entrevue.

Télécharger les termes de références