Conservation et transformation des produits agricoles : Dr Mamadou Amadou Seck veut faire de l’ITA un hub sous-régional

IMG_1280

Le Directeur général de l’Institut technologique alimentaire (Ita), Dr Mamadou Amadou Seck, veut faire de son institut un des plus performants d’Afrique.

«Notre ambition, c’est d’installer un laboratoire de chromatographie pour faire de l’Ita un véritable hub sous-régional, en matière d’analyse, d’essai et de contrôle de qualité», a-t-il lancé.
Dans le souci de mieux sensibiliser et former sur les bonnes pratiques de conservation et de transformation des produits agricoles et communiquer sur les solutions apportées aux problèmes des transformateurs afin de promouvoir l’émergence de Petites et moyennes agro-industries du pays, Dr Seck a fait savoir que les chercheurs de l’Ita sont régulièrement sur le terrain, notamment dans les foires et expositions.

Le patron de l’institut a, par ailleurs, magnifié la décision du ministre de l’Industrie et des mines, Aly Ndouille Ndiaye, d’implanter, à court et moyen terme, plus de 500 unités agro-industrielles, à travers le Sénégal et la mise en place d’un fonds de plus de 2 milliards de francs CFA. Ce, en partenariat avec le dispositif de facilitation de l’accès aux financements des micros, petites et moyennes entreprises, afin de les accompagner.

Selon le Premier ministre, l’Ita est un « outil très précieux » pour l’État, tout le peuple sénégalais et la sous-région.

De l’avis du chef du gouvernement, « la transformation structurelle de l’économie et la croissance » qui s’appuie sur le développement de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche, de l’agriculture et de l’industrie agroalimentaire est en « parfaite harmonie » avec la vision actuelle de l’institut.

Le CORAF/WECARD  prend  part aux journées portes ouvertes de l’l’Institut Technologique Alimentaire en tant que Partenaire Institutionnel qui se tiennent à partir de ce vendredi 18 décembre 2015 pour finir le 19 décembre 2015, au siège de l’institut.