• Tiges de cotonnier, l’autre manne financière issue de l’or blanc
  • De meilleures perspectives pour la chaîne de valeur maïs au Bénin
  • Du poste d’Assistant de bureau, à la pisciculture
  • La pisciculture cicatrise les rivalités ethniques en Côte d’Ivoire
  • Faire de la pisciculture une activité rentable en Côte d’Ivoire
IMG_5404-revu

Tiges de cotonnier, l’autre manne financière issue de l’or blanc

Emile Adimou, était tout fier d’exposer ses nouveaux articles issus de son atelier. Implanté à Parakou au nord du Bénin, il est l’un des premiers artisans menuisiers locaux à utiliser de nouveaux matériaux pour la fabrication de meubles. ‘’Actuellement, nous avons déjà réalisé des tabourets, des guéridons, des tables de nuits, des portes’’ explique M. Adimou qui précise avoir ’’en projet de réaliser des armoires, des bureaux’’. Adimou, est par…

Lire Plus >>
MG_4614

De meilleures perspectives pour la chaîne de valeur maïs au Bénin

Une ” nouvelle ” approche consistant à rassembler les principaux acteurs d’un secteur agricole pour apprendre, partager et agir sur les connaissances critiques est en train de changer la chaîne de valeur du maïs au Bénin. Dans le Couffo, région située à environ 144 kilomètres de la capitale économique du Bénin, Cotonou, les agriculteurs, les chercheurs, les services de vulgarisation, les institutions de microfinance et les autorités locales collaborent d’une…

Lire Plus >>
pisciculture2 (1)

Du poste d’Assistant de bureau, à la pisciculture

Peu de jeunes Africains abandonnent leur travail lucratif de bureau climatisé en ville pour l’agriculture. Les perceptions négatives de l’agriculture, le manque d’information, de compétences, les difficultés d’accès au crédit et à la terres sont quelques-unes des raisons pour lesquelles très peu de citadins ne veulent pas retourner dans les zones rurales sous-peuplées de la plupart des pays d’Afrique subsaharienne pour s’adonner à l’agriculture, estiment les experts. Ces dernières années,…

Lire Plus >>
pisciculture (1)

La pisciculture cicatrise les rivalités ethniques en Côte d’Ivoire

En investissant 520 millions de FCFA (environ 1 million USD) dans un projet sous-régional de recherche et développement pour ses pays membres en 2014, l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) avait pour objectif primordial de comprendre le potentiel génétique des populations locales d’ovins, de bovins, de pintades, de tilapias, etc., de les valoriser et de stimuler ainsi leur productivité. Ce faisant, l’UEMOA a supposé que les résultats de la recherche contribueraient…

Lire Plus >>
aqua2

Faire de la pisciculture une activité rentable en Côte d’Ivoire

Jusqu’à tout récemment, l’aquaculture était principalement pratiquée à des fins de subsistance dans de nombreuses régions du Centre-ouest de la Côte d’Ivoire. Ici á Soubré, une ville productrice de cacao, située sur la route principale menant à San Pedro, la plus grande ville portuaire de cacao du monde, les agriculteurs pratiquaient souvent l’aquaculture pour enrichir leur alimentation et leur apport en protéines. Mais depuis la mise en place d’un projet…

Lire Plus >>