Début de la 13ème Assemblée Générale du CORAF au Tchad

La 13e Assemblée générale du CORAF a débuté aujourd’hui, mardi 25 janvier 2022, dans la capitale tchadienne, N’djaména. La cérémonie d’ouverture officielle a été présidée par le représentant spécial du Président de la République du Tchad, Acheick Ibn Oumar, Ministre d’État tchadien, en charge du Dialogue et de la Réconciliation nationale.

Dans son allocution d’ouverture, le représentant du Président Mahamat Idriss Déby Itno a considéré l’Assemblée générale comme une occasion de discuter pleinement de certains des défis qui se posent à l’Afrique occidentale et centrale et d’identifier des solutions innovantes.

« L’occasion est venue de clarifier les problèmes qui nous ont retardés par rapport aux autres sous-régions et de définir des stratégies de mutualisation des ressources matérielles et financières pour le développement de notre communautés », a déclaré le Ministre Acheick.

La majeure partie de la première journée de l’AG sera consacrée à faire reconnaître le CORAF comme un outil interétatique de coopération en matière de recherche et développement agricole pour l’Afrique occidentale et centrale.

Le CORAF a actuellement conclu des accords de coopération avec quatre communautés économiques régionales d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale, notamment :

  • La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO)
  • L’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA)
  • La Communauté économique des États d’Afrique centrale (CEEAC)
  • La Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC)

Une discussion intitulée « Forum des leaders de la recherche » permettra aux chefs des instituts nationaux de recherche en agriculture de faire un remue-méninges sur les façons de mieux travailler avec le CORAF. Et le dernier événement de la journée consisterait à reconnaître certaines personnalités qui ont contribué à la croissance de la recherche et du développement en Afrique de l’Ouest et du Centre.

Validation de la Stratégie de l’Afrique centrale.

De plus en plus, le CORAF aspire à devenir une organisation réactive, travaillant pour répondre aux demandes de ses différentes acteurs. Depuis deux ans, elle élabore un plan pour accroître son empreinte en Afrique centrale.

Lors de l’Assemblée générale de N’djamena, les délégués examineront et adopteront la nouvelle stratégie pour permettre une plus grande empreinte du CORAF en Afrique centrale.

« J’espère que la stratégie centrafricaine contribuera à libérer le potentiel de la région », a déclaré le Ministre Acheick lors de la cérémonie d’ouverture.

Une journée pour présenter les innovations du Tchad

L’Institut tchadien de recherche agricole pour le développement (ITRAD) est la principale agence de recherche agricole du Tchad. Il relève du ministère du Développement agricole. Il effectue des recherches sur les cultures, la foresterie, la pêche et les ressources naturelles et travaille avec plusieurs autres institutions dans le cadre du système de recherche agricole tchadien.

La plupart des organisations ont été invitées à présenter leurs innovations le jour II de l’Assemblée générale. En outre, des tables rondes permettront aux participants d’examiner les progrès réalisés dans la conception d’innovations pour soutenir les agriculteurs, les éleveurs, les agro-transformateurs et les entreprises tchadiens. 

« L’exposition est destinée à présenter les résultats de la recherche, les innovations scientifiques et les différents produits issus de la transformation de l’agriculture africaine », explique Yacine Doudoua, Directeur de l’ITRAD.

Lire plus :