Recrutement d’un consultant individuel pour digitaliser les outils d’enquêtes du projet de la CRDI sur la COVID-19 et gérer la collecte des données

APPEL À MANIFESTATION D’INTÉRÊTS

———————–

Recrutement d’un consultant individuel pour digitaliser les outils d’enquêtes du projet de la CRDI sur la COVID-19 et gérer la collecte des données

—————

Date d’ouverture : 21 mai 2021

Date de clôture : 08 juin 2021

——–

AMI n° 12-2021

TELECHARGER L’AMI EN ENTIER ICI

Dans le but de gérer les perturbations causées par la pandémie de la COVID-19 en Afrique de l’Ouest, les ministres de l’Agriculture et de l’Alimentation de la CEDEAO ont tenu une vidéoconférence le 31 mars 2020 sur l’impact de la COVID-19 et des parasites des cultures sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique de l’Ouest. Les ministres ont noté que les mesures économiques suivantes ont été prises dans tous les pays : confinement partiel ou total des populations, limitation de la mobilité des personnes, fermeture des frontières, fermeture des marchés urbains, périurbains et ruraux qui structurent la relation entre l’offre et la demande. Tout en reconnaissant les effets positifs de ces mesures visant à réduire la propagation de la COVID-19, ils ont également mentionné l’impact négatif initial sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle, notamment : l’augmentation des prix des produits de première nécessité, le faible accès des personnes vulnérables à la nourriture, la baisse drastique de la commercialisation des produits maraîchers et fruitiers périssables, l’augmentation des coûts de transport, l’accès difficile aux semences, aux engrais, aux produits phytosanitaires, etc. Il convient de noter que les réponses à la COVID-19 varient d’un pays à l’autre, mais aucune étude spécifique n’a évalué l’impact précis des différentes mesures politiques prises sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans la région et plus précisément dans la zone du Sahel en Afrique de l’Ouest.

En 2020, le CRDI a lancé un appel à propositions pour documenter la manière dont les réponses aux chocs économiques et sanitaires associés à la COVID-19 préservent et/ou compromettent la production, la disponibilité et l’accès à la nourriture, et l’impact que cela a eu sur les relations et l’équité entre les deux sexes en ce qui concerne les personnes les plus vulnérables. À la suite de l’appel, le CORAF a été retenu pour conduire une étude portant sur « l’impact des réponses du Gouvernement à la COVID-19 sur les systèmes alimentaires et les moyens de subsistance au Sahel ». Le CORAF mènera donc des investigations stratégiques sur les mesures spécifiques prises dans cinq pays à savoir : le Burkina Faso, le Cap-Vert, le Mali, le Niger et le Sénégal. Les objectifs spécifiques du projet sont (i) de faire l’inventaire des réponses et déterminer leur impact sur la production, la disponibilité, l’accès et les mécanismes d’adaptation alimentaires ; (ii) d’identifier les lacunes contenues dans les réponses à la COVID-19, y compris l’inégalité entre les sexes, afin d’améliorer la préparation à d’éventuelles pandémies ; et (iii) de proposer des considérations stratégiques pour d’éventuelles pandémies.

C’est dans ce contexte que le CORAF veut recruter un consultant individuel pour digitaliser les outils d’enquête du projet de la CRDI sur la COVID-19 et gérer la collecte de données.

Les tâches à réaliser ainsi que d’autres informations relatives à la mission sont détaillées dans les termes de références ci-joints. Ces tâches sont données à titre indicatif et ne doivent pas être considérées comme un cahier des charges inflexible car elles peuvent être modifiées après discussion avec le consultant sélectionné.

Le Directeur Exécutif du CORAF invite les consultants individuels répondants aux critères de qualification, comme indiqués dans les termes de références, à manifester leur intérêt pour ce recrutement.

Les consultants intéressés peuvent obtenir de plus amples informations en envoyant des correspondances au Coordinateur du projet par e-mail à l’adresse : m.ambali@coraf.org.  Le consultant individuel sera recruté sur une base compétitive selon les règles contenues dans le Manuel de Procédures Administratives, Financières et Comptables du CORAF.

Critères généraux de sélection

  • Qualification minimale : Un master en informatique, statistiques, économie agricole, économie, socio-économie, gestion, ou tout autre domaine connexe.
  • Au moins 05 ans d’expérience dans la collecte des données et la gestion de base de données.
  • Une expérience avérée de services de conseil auprès d’organisations agricoles internationales ou nationales sur diverses questions de recherche et de développement particulièrement la conduite d’opération de collecte de données à l’aide de smartphones / tablettes.
  • Bonne maitrise des technologies et dispositifs de collecte de données électroniques.
  • Capacité à fournir une assistance à distance à des personnes ayant un faible niveau de connaissance en informatique.
  • Capacité à fournir un support technique précis et de haute qualité sous pression.
  • Connaissance avérée du secteur agricole de l’Afrique de l’Ouest.
  • Excellentes capacités de communication, de préférence en français et en anglais.

Les consultants intéressés par cet appel doivent soumettre une manifestation d’intérêts à procurement@coraf.org en soulignant leur aptitude sur la base des critères ci-dessus et un CV détaillé, au plus tard le 08 juin 2021, à 17h00 GMT.

Dr Abdou TENKOUANO

Directeur Exécutif du CORAF