Le CORAF et l’UT3 signent un Protocole d’Accord pour Améliorer la Gestion de l’Azote en Afrique

Le CORAF et l’Université Toulouse III — Paul Sabatier (UT3) ont signé un protocole d’accord ouvrant la voie aux deux institutions pour mieux gérer l’azote en Afrique. À travers  un nouveau projet —Études Intégrées sur l’Azote en Afrique (INSA, Integrated Nitrogen Studies in Africa), les deux institutions chercheront à déballer et à analyser les transferts d’azote dans les différents compartiments (air, sol, eau) des écosystèmes africains. L’azote est l’un des nutriments essentiels pour la croissance des plantes et la production alimentaire en Afrique et dans le monde. « Le projet stimulera le développement d’une évaluation holistique de l’azote en Afrique pour amélioration de la gestion de l’azote et de l’efficacité de l’utilisation de l’azote », déclare le Dr Abdulai Jalloh, Directeur de la Recherche et de l’Innovation au CORAF. « Nous espérons à travers ce projet, contribuer à l’amélioration de la productivité agricole, à l’amélioration de la santé des sols, à la conservation des ressources et à la réduction de la pollution, en diminuant les pertes d’azote réactif dans l’environnement », déclare le Pr Dominique Serça, membre de l’équipe de coordination du projet INSA à l’UT3. Le projet INSA rassemble des experts de divers domaines des sciences environnementales et sociales, à travers un réseau de scientifiques de 13 institutions académiques et de deux institutions non académiques, dans 5 pays européens et 7 pays africains. Le Protocole d’Accord définit un cadre de coopération entre les deux institutions pour explorer leurs compétences complémentaires en matière de recherche, de développement institutionnel et de renforcement des capacités, afin de poursuivre leurs missions respectives sur le thème de l’azote, sa gestion et son utilisation. Les projets du CORAF et le projet INSA abordent certains problèmes communs dans la sous-région, tels que le changement climatique, la sécurité alimentaire et la baisse de la fertilité des sols, la gestion du bétail (utilisation du fumier pour lutter contre l’infertilité des sols), l’amélioration des intrants agricoles de qualité (utilisation efficace de l’azote dans les engrais). Le CORAF participera également au projet en tant que partie prenante consultative externe, apportant son expertise et ses conseils techniques sur les activités et les objectifs du projet INSA tout au long du projet, et explorant les opportunités de développement d’autres projets. Le projet INSA partagera les résultats scientifiques avec les parties prenantes sur les flux d’azote et les processus de production, les émissions, les dépôts et les impacts sur le climat, le sol, l’air, la qualité de l’eau et la biodiversité, à travers l’efficacité de l’utilisation de l’azote. À propos du CORAF Le CORAF est la plus grande organisation sous-régionale d’Afrique, composée des systèmes nationaux de recherche agricole de 23 pays d’Afrique occidentale et centrale. Il a pour mandat de coordonner la recherche agricole dans les deux régions. Sa mission principale est de stimuler la prospérité des populations et d’améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle. À propos de UT3 En tant que l’un des pôles de recherche scientifique les plus importants de France, l’UT3 est un partenaire incontournable de nombreux projets de recherche et de formation aux niveaux local, national et international. L’UT3 coordonne le projet INSA. Financé par le cadre H2020 MSCA-RISE de l’Union européenne, le projet est scientifiquement coordonné par le Laboratoire d’Aérologie, sous l’UT3.