Tenue du Conseil d’administration du CORAF à Praia, Cap-Vert

La 27ème réunion du Conseil d’administration (CA) du CORAF se tiendra à Praia, au Cap-Vert, du 17 au 18 janvier 2020 avec l’objectif primordial d’examiner et d’approuver les actions critiques nécessaires pour que l’organisation puisse continuer à remplir sa mission.

Cette 27ème itération sera une première autant du point de vue de sa tenue dans un pays lusophone que d’être précédée par un atelier d’apprentissage sur la façon de tirer parti des innovations pour faire avancer la transformation de l’agriculture en Afrique de l’Ouest et du Centre.

En tant qu’organe mandaté par l’Assemblée générale (AG) du CORAF pour suivre et mettre en œuvre ses décisions, le Conseil d’administration examinera à la session de Praia les progrès accomplis dans la mise en œuvre du programme de travail et budget annuel 2019. Egalement au programme se trouve l’examen du rapport de l’audit 2018.

Poursuivre les réformes vitales

Le CORAF a récemment entrepris une série de réformes visant à rendre l’organisation financièrement viable, ainsi qu’à la positionner comme un instrument central pour la coordination de la recherche agricole.

Une étape importante dans ce processus de renouvellement a été franchie lorsqu’en avril 2018, l’Assemblée générale a approuvé une nouvelle orientation stratégique sous la forme d’un Plan stratégique (PS) 2018-2027 et d’un Plan opérationnel (PO) 2018-2022.

Ces plans à long terme sont mis en œuvre par le biais de programmes de travail annuels axés sur les priorités du PS et du PO. Le Conseil d’administration examine non seulement les plans de travail et le budget soumis par le Secrétariat exécutif, mais fournit également des orientations stratégiques pour s’assurer qu’ils sont conformes aux objectifs globaux de l’institution.

À Praia, les membres du Conseil étudieront et apporteront des contributions sur les aspects travail et budget 2020.

« Le succès de ces réformes se mesure non seulement en termes de bonne gouvernance de l’institution, mais aussi en termes de qualité des programmes, des budgets et des orientations fournies pour placer le CORAF sur une trajectoire durable », explique Dr Angela Moreno, Présidente du Conseil d’administration du CORAF.

« Le CA de Praia offrira une nouvelle occasion aux membres de prendre des mesures décisives pour faire avancer ce programme de réformes. »

Le Bureau régional Afrique de l’Ouest de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) finance ces processus de réformes dans le cadre de son engagement à renforcer les institutions régionales travaillant à améliorer les moyens de subsistance des populations d’Afrique de l’Ouest

Faire des percées en Afrique lusophone

Le CORAF travaille actuellement avec les systèmes de recherche de 23 pays d’Afrique de l’Ouest et Centrale. Alors qu’il a débuté comme une association de directeurs généraux des instituts de recherche francophones, elle s’est développée pour inclure des systèmes de recherche anglophones et maintenant lusophones.

Avec l’élection d’une capverdienne à la présidence de son Conseil d’administration à l’Assemblée générale de 2018 et la tenue éventuelle de l’Assemblée générale en Guinée équatoriale en 2021, le CORAF signale sa ferme intention d’étendre ses services aux pays lusophones.

« Un Conseil d’administration avec une touche spéciale »

A la différence des précédentes réunions du Conseil d’administration, cette session-ci sera précédée d’un atelier de deux jours pour permettre aux acteurs du CORAF de réfléchir sur le thème « Recherche, innovation et transfert de technologies pour le développement durable du secteur agricole en Afrique de l’Ouest et Centrale ».

Participants à la cérémonie d’ouverture de l’atelier INIDA. Mercredi 15 janvier 2020. Crédit photo / INIDA

Les 14 et 15 janvier 2020 seront consacrés à l’atelier et à une visite de terrain pour permettre aux participants d’avoir des informations de première main sur les réalités agroécologiques du Cap-Vert. Le Cap-Vert a subi ces dernières années le poids du changement climatique et un résultat affectant le potentiel de productivité agricole du pays. Des approches innovantes sont nécessaires pour relever les défis auxquels le pays est confronté ainsi que la plupart des pays du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest et centrale.

L’Institut national de recherche pour le développement agricole du Cap-Vert (INIDA) a lancé des invitations à l’atelier au-delà des membres du Conseil d’administration du CORAF, en partie pour donner au CORAF une plus grande visibilité aux acteurs du développement et politiques opérant à Praia.

L’atelier sera ouvert par l’Honorable Ministre de l’Agriculture du Cap-Vert en présence d’autres membres du gouvernement et de partenaires au développement.

La Dr Maria Angela P. Bareto Da Veiga Moreno, actuelle Présidente du Conseil d’administration du CORAF, est experte en biosystèmes et en génie rural. Elle préside le CA depuis avril 2018. Dès sa prise de fonction, elle a placé son mandat sur la mission de contribuer à la réduction de la pauvreté en Afrique de l’Ouest et Centrale.

Le Conseil d’administration du CORAF est composé d’un groupe diversifié d’acteurs représentant son large public. Les membres comprennent des représentants des systèmes nationaux de recherche, des organisations de recherche internationales, des donateurs, des organisations de la société civile et des organisations paysannes.