Un prix de l’Innovation en l’honneur d’Abdoulaye Touré

La Banque Mondiale et le CORAF ont annoncé la création d’un prix à la mémoire de l’un des plus grands champions africains de la recherche et du développement agricoles.

Abdoulaye Touré est décédé à l’âge de 64 ans alors qu’il était économiste agricole en chef à la Banque Mondiale et chef d’équipe de l’un des investissements les plus importants de la Banque en Afrique de l’Ouest.

Lors d’une cérémonie en hommage à Touré qui s’est tenue au bureau de la Banque Mondiale à Abidjan, en Côte d’Ivoire, le mercredi 20 novembre 2019, les deux institutions ont annoncé leur intention de créer un prix annuel en reconnaissance des meilleures innovations.

Touré a passé la majeure partie des dix dernières années de sa carrière à la Banque mondiale à la tête du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO). Plus de 230 technologies ont été mises au point dans le cadre de ce programme. Ces technologies ont contribué à augmenter le rendement des cultures (30 % pour les céréales sèches et 150 % pour le riz, les fruits et les tubercules). Environ 1 031 étudiants ont été formés à des études de troisième cycle. Neuf millions de personnes ont bénéficié directement du PPAAO, et environ 56 millions indirectement.

“Le prix est conçu pour soutenir son travail de promotion des innovations qui ont contribué de manière substantielle à sortir des millions de petits exploitants agricoles de la pauvreté au cours de la dernière décennie “, a déclaré le Directeur Régional de la Banque Mondiale pour le développement durable en Afrique, M. Simeon Ehui.

Dans le cadre de la gouvernance du PPAAO, le CORAF a été chargé de la coordination régionale du projet. Dans ce rôle, le CORAF a considérablement contribué au déplacement des technologies d’un pays à un autre. Au total, une centaine de technologies ont circulé en Afrique de l’Ouest pendant la durée du projet.

“Abdoulaye croyait beaucoup aux innovations. Sa vision première était de s’assurer que les technologies se traduisent par l’amélioration des moyens d’existence des pauvres. Il n’y a pas de meilleur moyen de soutenir son travail et sa vision que d’établir un prix qui stimulerait davantage la découverte scientifique pour faire avancer nos objectifs en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle “, a déclaré le Dr Adou Tenkouano, Directeur Exécutif du CORAF.

Abdoulaye Touré est né le 2 novembre 1955 en Côte d’Ivoire. Il a rejoint le Groupe de la Banque Mondiale en 1992. Entre 2000 et 2005, il a quitté la Banque pour rejoindre le Fonds International de Développement Agricole où il a aidé de nombreux pays d’Afrique de l’Ouest à élaborer leurs plans stratégiques.