Le CST du CORAF examine les réalisations de 2021 et oriente le plan de travail de 2022

La 17e session ordinaire du Comité scientifique et technique (CST) du CORAF se tient à Dakar avec l’objectif primordial d’examiner la mise en œuvre du Plan de travail et du budget annuel (PTBA) de 2021 et de fournir des recommandations techniques et scientifiques pour renforcer les capacités du CORAF en 2022. La réunion dure trois jours (du 1er au 3 décembre 2021). Il s’agit de la 17e réunion statutaire du STC.

Le CORAF met actuellement en œuvre plusieurs projets. Ceux-ci comprennent :

  • Projet de renforcement des réseaux et des capacités institutionnelles en amélioration des plantes pour le développement de cultures résilientes répondant aux besoins des paysans d’Afrique de l’Ouest (ABEE)
  • Projet visant à anticiper et gérer les risques biologiques pour renforcer la résilience des agriculteurs au changement climatique en Afrique de l’Ouest et du Centre (Biorisks)
  • Programme détaillé pour le développement de l’agriculture en Afrique ex-Pilier 4 (PDDAA-XP4)
  • Hub de coordination de la recherche, de l’innovation et du conseil agricole (iReach)
  • Partenariat pour la recherche, l’éducation et le développement agricoles en Afrique de l’Ouest (PAIRED)
  • Projet d’amélioration de l’agriculture et de la productivité axé sur la résilience face au climat au Tchad (ProPAD)
  • Projet de mise à l’échelle des technologies et innovations agricoles pour accroître la résilience des systèmes de production et des exploitations familiales en Afrique de l’Ouest et du Centre (TARSPro)
  • Étude des effets des réponses gouvernementales à la COVID-19 sur les systèmes alimentaires et les moyens de subsistance dans le Sahel

Les membres du CTS ont été suivi les progrès réalisés dans la mise en œuvre de ces programmes ainsi que le plan de travail 2022. Ils se sont relayés pour fournir des conseils pour donner des conseils afin de s’assurer que la mise en œuvre des programmes contribue à la réalisation des priorités stratégiques du CORAF.

Le CST est l’un des principaux instruments de gouvernance du CORAF. La plupart des membres actuels du CTS arriveront à la fin de leur mandat pendant de la session en cours. Les attentes sont de renouveler le mandat des membres actuels et de mettre en place une nouvelle équipe de direction.

Avec COVID-19 en tête de l’ordre du jour pour tous, la réunion actuelle du CST devrait également discuter de ce que le CORAF a fait pour atténuer ses effets. Il discutera également des efforts récents du CORAF pour étendre ses activités en Afrique centrale, écoutera les plans menant à la tenue physique de la 13e Assemblée générale.

Quels sont les résultats attendus ?

Les résultats attendus de la 17e session ordinaire du CST sont les suivants :

  • Les défis et opportunités de la pandémie de COVID-19 pour le CORAF sont examinés et des orientations et conseils sont fournis ;
  • L’état d’avancement du plan stratégique 2018-2027 actualisé et du plan opérationnel 2023-2027 sont discutés ;
  • Le PTBA 2022 est examiné et des recommandations sont formulées pour sa mise en œuvre efficace ;
  • Les efforts du CORAF pour améliorer sa visibilité et ses activités en Afrique centrale sont discutés ;
  • L’organisation de la 13e Session ordinaire de l’Assemblée générale du CORAF est discutée ;
  • Les statuts du CST sont revus et la question du renouvellement des membres et de la présidence du CTS est débattue.

Le CST du CORAF est composé de douze membres, dont six hommes et six femmes. La 17e réunion du CST est présidée par le Professeur Isaac Roger Tchoumo du Cameroun et facilitée par le Directeur de la recherche et de l’innovation du CORAF, Dr Emmanuel Njukwe.