Le CORAF forme les experts des INRA sur les meilleures pratiques en évaluation d’impact

Environ trente (30) socio-économistes en provenance des Instituts nationaux de recherche agricole (INRA) de quinze (15) pays se réunissent dans la station balnéaire de Saly pour améliorer leurs connaissances et compétences en matière d’évaluation d’impact de projets et de programmes de développement.

À l’initiative du CORAF, l’atelier de formation d’une durée de cinq jours permettra aux participants de mieux comprendre la criticité de l’évaluation d’impact et de se familiariser avec les outils modernes pour conduire de meilleures évaluations d’impact des projets de développement, y compris ceux mis en œuvre par le CORAF.

Lorsqu’on désire amener une communauté d’un point A à un point B dans le cadre d’un projet, il est important de collecter dès l’entame du projet, des données de référence qui permettront in fine, d’apprécier sur une base claire si les objectifs du projet sont atteints et quel en a été l’impact réel sur la communauté”

déclare Dr Hippolyte AFFOGNON, Coordonnateur du Programme de Partenariat pour la recherche, l’éducation et le développement agricoles en Afrique de l’Ouest (PAIRED).

Les évaluateurs d’impact et les participants à l’atelier conviennent qu’il est difficile de déterminer si un projet réussit ou échoue, sans des données de référence.

« Le CORAF, dans sa mission principale, met en œuvre une myriade de projets au profit de millions de bénéficiaires en Afrique de l’Ouest et du Centre. Cependant, parlant d’impact, le changement réel déclenché par ces projets sur les populations, n’est pas toujours jaugé à sa juste valeur », affirme Dr AFFOGNON. 

« Dès lors, la maitrise de la trajectoire qui mène à l’impact, et surtout des meilleures techniques et méthodologies d’évaluation d’impact, est cruciale pour mieux approfondir ce que nous savons faire en étude d’impact des projets du CORAF. »

Le présent atelier répond à ce besoin et entend établir la culture d’évaluation d’impact dans la région de l’Afrique de l’Ouest et du Centre, pour mieux apprécier l’incidence de ses activités sur le terrain.

Communauté de pratique en évaluation d’impact

L’atelier qui s’ouvre ce jour à Saly est la première activité de la communauté de pratique en évaluation d’impact, mise en place par le CORAF.

Composée des socio-économistes des INRA d’Afrique de l’Ouest et du Centre, cette communauté est un réseau de praticiens du domaine, qui se veut être un creuset d’échange et de partage des meilleures pratiques pour ses membres.

« L’idée derrière la communauté de pratique est de disposer d’une masse critique de compétences en évaluation d’impact, qui pourra être mise à contribution par le CORAF ou les INRA, pour mener en cas de besoin, des études d’impact », souligne Dr AFFOGNON. 

Cet atelier devrait renforcer davantage le réseau et améliorer les compétences des membres.

Lire aussi :