Le CORAF et l’UE font un don d’équipements à l’INERA

  • Le CORAF et l’Union européenne (UE) feront, le jeudi 30 septembre 2021, un don de voitures et de matériels informatiques et de laboratoire, à l’Institut de l’environnement et de recherches agricoles (INERA) lors d’une cérémonie qui se tiendra à Ouagadougou, au Burkina Faso.
  • Les équipements sont livrés dans le cadre du projet de Renforcement des réseaux et des capacités institutionnelles en amélioration des plantes pour le développement de cultures résilientes répondant aux besoins des paysans d’Afrique de l’Ouest (ABEE), un programme quinquennal de sélection végétale financé par l’UE pour renforcer la résilience des communautés rurales du Sahel au changement climatique.
  • La cérémonie sera officiellement présidée par le Ministre de l’Agriculture du Burkina Faso, en présence de quelques partenaires financiers et techniques du CORAF.

Ouagadougou, 25 septembre 2021 — Le CORAF et l’UE feront, le jeudi 30 septembre 2021, un don de matériels roulants, de matériels de laboratoire et de matériels électriques et informatiques à l’Institut de l’environnement et de recherches agricoles (INERA) lors d’une cérémonie qui se tiendra à Ouagadougou au Burkina Faso.

Ces équipements, qui comprendront des voitures, des motos, des équipements électriques et informatiques tels que des ordinateurs de bureau, des ordinateurs portables, des tablettes, des onduleurs et des équipements de laboratoire, devraient améliorer les conditions de travail et l’environnement de recherche des sélectionneurs de plantes de l’INERA.

« Le progrès en sélection végétale favorise une production améliorée. Il aide à la sélection de cultures résistantes aux ravageurs, aux agents pathogènes et à la sécheresse. Vous pouvez donc comprendre que sans la technologie de pointe, il serait plus difficile pour les sélectionneurs de plantes au Burkina Faso et à travers l’Afrique de l’Ouest et du Centre, de sélectionner des variétés de cultures capables de résister au changement climatique et au nombre croissant d’agents pathogènes », a déclaré Dr Abdou TENKOUANO, Directeur Exécutif du CORAF.

« Il est attendu que ce soutien outille les chercheurs du Burkina Faso pour mettre au point des variétés de cultures résilientes au changement climatique et offrant de meilleurs rendements, plus résistantes aux ravageurs et aux maladies et surtout, adaptées à leur environnement local. »

Le financement de l’équipement est rendu possible par l’UE par le biais du projet de Développement d’innovation intelligente par la recherche en agriculture (DeSIRA) — une initiative qui vise à contribuer à la transformation perspicace vis-à-vis du climat,  productive et durable de l’agriculture et des systèmes alimentaires dans les pays à revenu faible et intermédiaire.

DeSIRA vise également à soutenir les projets de recherche et d’innovation en Afrique et à renforcer les capacités de recherche et la gouvernance des acteurs aux niveaux national, régional, continental et mondial.

La cérémonie de remise officielle devrait être présidée par Son Excellence Alkassoum MAIGA, Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, en présence de plusieurs partenaires financiers et techniques. 

L’INERA est le principal partenaire du CORAF au Burkina Faso. Le partenariat entre les deux institutions a permis d’améliorer la construction et la réhabilitation des infrastructures de recherche et de développement agricoles au Burkina Faso ; le renforcement des capacités de la recherche agricole, mettant au point des variétés à haut rendement ; d’améliorer l’accès des producteurs aux innovations et aux technologies, d’augmenter les revenus des producteurs et réduire la pauvreté, la faim et la malnutrition dans les zones rurales.

Le CORAF et le Burkina Faso ont une longue relation de collaboration qui remonte à sa fondation en 1987. Actuellement, le CORAF soutient la recherche au Burkina Faso via quelques projets. En plus du projet de Renforcement des réseaux et des capacités institutionnelles en amélioration des plantes pour le développement de cultures résilientes répondant aux besoins des paysans d’Afrique de l’Ouest (ABEE), dans le cadre duquel ces équipements sont donnés, le CORAF soutient également des initiatives de mise à l’échelle des technologies, financées par l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID Afrique de l’Ouest).

Lire aussi :