Recrutement d’un facilitateur/modérateur pour les ateliers de concertation sur l’établissement et l’opérationnalisation de partenariats multi-acteurs pour l’innovation dans l’Agriculture Intelligente face au Climat et la Facilitations des Dialogues Sciences / Politiques en Afrique de l’Ouest et Centrale

APPEL A MANIFESTATION D’INTERETS

———————-

Recrutement d’un facilitateur/modérateur pour les ateliers de concertation sur l’établissement et l’opérationnalisation de partenariats multi-acteurs pour l’innovation dans l’Agriculture Intelligente face au Climat et la Facilitations des Dialogues Sciences / Politiques en Afrique de l’Ouest et Centrale

—————–

Ouverture de l’appel : 24/06/2021

Clôture de l’appel : 05/07/2021

————-

AMI N° 15-2021- RELANCE N° 1

TELECHARGER L’AMI EN ENTIER ICI

Les changements climatiques sont un phénomène mondial avec des implications croissantes sur différents aspects de la vie humaine. Le secteur agricole a été d’abord identifié comme source de gaz à effet de serre. Il est, dans le même temps, le secteur le plus touché par le fléau de la perturbation du climat. Avant l’accroissement des contraintes liées aux changements climatiques, l’agriculture africaine avait ses défis intrinsèques, allant de la faible fertilité des sols, des ravageurs et des maladies, des faibles niveaux de formation et du manque de ressources pour utiliser des technologies améliorées. Le secteur agricole en Afrique souffre également d’un énorme déficit d’investissement dans les infrastructures, les politiques de soutien ainsi que la planification non structurée de la croissance et de prestations de qualité. Cependant, les défis liés aux changements climatiques sur l’agriculture africaine continuent d’attirer l’attention des gouvernements nationaux et des organisations régionales ainsi que des partenaires de développement.

Nous pouvons constater qu’il est maintenant très clair qu’un environnement politique favorable est essentiel pour l’adoption des résultats de la recherche scientifique. De plus, les décideurs doivent être soutenus pour prendre des décisions s’appuyant sur des données probantes afin de favoriser l’environnement politique requis. C’est la raison pour laquelle le CORAF capitalise sur les efforts antérieurs pour rassembler les scientifiques et les décideurs politiques dans une même plateforme afin de revitaliser un engagement efficace de ces acteurs pour relever les défis de l’agriculture intelligente face au climat en Afrique de l’Ouest et Centrale. C’est ainsi que le CORAF a organisé les 7 et 9 Décembre 2020 respectivement pour l’Afrique de l’Ouest et en Afrique Centrale des dialogues politiques entre la science et les politiques. Ces réunions ont recommandé des feuilles de routes visant essentiellement à la revitalisation de l’Alliance Ouest Africaine sur l’AIC et à la mise en place d’une Alliance sur l’AIC en Afrique Centrale.

Le CORAF est une association internationale à but non lucratif de systèmes nationaux de recherche agricole (SNRA) de 23 pays, couvrant plus de quarante pour cent de la population africaine, ce qui en fait la plus grande organisation de recherche sous-régionale (OSR) sur le continent africain. Afin d’atteindre les objectifs de l’activité susmentionnée, le CORAF engagera à court terme les services d’un facilitateur/modérateur pour soutenir un processus de consultations régionales en Afrique de l’Ouest et en Afrique Centrale qui permettra d’aboutir à la revitalisation de l’Alliance Ouest Africaine sur l’AIC et à la mise en place d’une Alliance sur l’AIC en Afrique Centrale.

Le Directeur Exécutif du CORAF invite les consultants ayant les qualifications requises comme indiqué dans les termes de références à exprimer leurs intérêts pour cet appel.

Les consultants intéressés par cet appel doivent fournir des informations indiquant qu’ils sont qualifiés pour effectuer de tels services (références concernant l’exécution de contrats similaires, CV, expériences dans un domaine similaire, expériences dans des conditions similaires, etc.).

Les consultants qualifiés seront sélectionnés selon les règles contenues dans le Manuel des procédures administratives, financières et comptables du CORAF.

Les consultants intéressés peuvent obtenir un complément d’information auprès du Secrétariat Exécutif du CORAF en envoyant un émail à l’adresse : m.lorka@coraf.org.

Les manifestations d’intérêts doivent indiquer le pays sélectionné par le consultant et être soumises par émail à l’adresse suivante : procurement@coraf.org au plus tard le 05/07/2021 à 17h00 GMT.

Dr Abdou TENKOUANO

Directeur Exécutif du CORAF