Le Prof Jalloh prend sa retraite après des décennies au service de la R&D en Afrique

Après près de 35 ans au service de la recherche et du développement (R&D) en Afrique, le Professeur Abdulai Jalloh a pris sa retraite. La carrière du Professeur Jalloh l’a conduit à travers le système national de recherche agricole de sa Sierra Leone natale jusqu’au CORAF, où il a été Directeur du Programme de Gestion des Ressources Naturelles (2009-2015) et Directeur de la Recherche et de l’Innovation (DRI) entre 2018 et 2021. Entre ces deux périodes (2016-2017), il a coordonné un programme financé par la Fondation Bill et Melinda Gates (African Cassava Agronomy Initiative) à l’Institut international d’agriculture tropicale d’Ibadan, au Nigéria.

Reconnaissance de sa contribution

La majeure partie de la carrière du Professeur Jalloh au cours de la dernière décennie a été consacrée à l’avancement de la mission et de la vision du CORAF, le plus grand instrument sous-régional de coordination de la recherche en Afrique. 

Lorsqu’il a rejoint l’organisation en 2018, le CORAF était sur le point d’adopter sa nouvelle orientation stratégique axée sur l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique de l’Ouest et du Centre. Lorsque le Plan Opérationnel actuel a été adopté, son coût était estimé à plus de 60 millions de dollars. Avec beaucoup plus d’organisations en compétition pour les mêmes sources de financement, mobiliser ce montant pourrait être un exercice redoutable. Mais le Professeur Jalloh a apporté un soutien vital au Directeur Exécutif du CORAF et à l’équipe du Secrétariat Exécutif pour relever ce défi.

« Je ne peux pas exprimer à quel point je suis reconnaissant d’avoir eu la chance de travailler avec vous pendant tant d’années. Elles ont été parmi les plus difficiles et pourtant parmi les meilleures de ma carrière », a déclaré Dr Abdou TENKOUANO, Directeur Exécutif de CORAF, lors de la cérémonie d’au revoir en l’honneur du Professeur Jalloh.

Sentiment aigre-doux

Quitter une organisation que l’on a servie pendant plus de dix ans est difficile. « J’ai des sentiments mitigés », a déclaré le Professeur Jalloh alors qu’il se préparait à prendre sa retraite bien méritée. D’une part, il était ravi de rentrer chez lui pour rencontrer sa famille et continuer à soutenir le développement de son pays, et d’autre part, il était aussi nostalgique des excellents souvenirs qu’il avait vécus avec ses nombreux collègues du CORAF.

« Ce dont je suis le plus heureux, ce sont les progrès que nous avons pu faire pour atteindre les objectifs que nous nous sommes assignés dans le plan opérationnel », a déclaré le Professeur Jalloh lors d’une interview de départ sur Agripreneur TV.

Alors que le Professeur Jalloh a l’intention de passer plus de temps avec la famille et de se reposer davantage, il a déclaré qu’il consacrerait plus de temps à l’encadrement et au mentorat de jeunes étudiants.