L’USAID salue la diversification des partenaires et les réformes institutionnelles du CORAF

Dakar, le 27 avril 2021 — Le directeur régional de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) en Afrique de l’Ouest, M. Daniel Moore, a salué les progrès du CORAF dans la diversification des partenaires et les réformes institutionnelles.


« Depuis la tenue de la 12ème Session ordinaire de l’Assemblée générale du CORAF en avril 2018, le CORAF est dans un processus de transformation qui a abouti à un portefeuille de partenariats plus fourni et plus diversifié », a déclaré le Directeur régional de l’USAID.

L’USAID Afrique de l’Ouest apporte un soutien technique et financier vital au CORAF depuis plus d’une décennie. Son soutien financier le plus récent a été signé en 2017 et consiste à soutenir le CORAF pour qu’il entreprenne certaines réformes institutionnelles, intensifie la diffusion à grande échelle de technologies et facilite l’accès des producteurs d’Afrique de l’Ouest à des semences.

Le soutien actuel de l’USAID a permis au CORAF d’attirer de nouveaux partenaires afin de faire progresser ses priorités stratégiques. C’est le cas de l’Union européenne et de la Coopération suisse.

Le Directeur régional de l’USAID Afrique de l’Ouest a appelé le CORAF à être vigilant pour aligner ses interventions sur les priorités des partenaires régionaux et nationaux et mieux répondre aux attentes des populations et renforcer la résilience des plus vulnérables.

« Cette augmentation du portefeuille et des partenariats exige que le CORAF soit vigilant. Cela permettra au CORAF de répondre de façon efficace et cohérente aux attentes de la population », a déclaré M. Moore.

« Les réformes institutionnelles mises en œuvre par les organes de gouvernance commencent à produire des résultats convaincants et ont également jeté les bases de l’efficacité opérationnelle du CORAF. »

Prévue pour le mercredi 28 avril 2021, cette première partie de l’AG du CORAF devrait produire les résultats suivants :


Approuver l’état de mise en œuvre des résolutions et des recommandations de la 12ème Session ordinaire de l’Assemblée Générale;

Harmoniser les outils de gouvernance du CORAF et adopter une feuille de route pour la mise en œuvre des textes révisés;
Valider la proposition de soutien à une plus grande intégration des activités du CORAF en Afrique centrale et au sein de la Commission économique pour les États d’Afrique centrale (CEEAC) et planifier des réunions consultatives ;
Examiner et adopter le rapport d’étape sur l’évaluation à mi-parcours de la performance des capacités institutionnelles du CORAF et la feuille de route pour la mise en œuvre des recommandations;
Approuver et présenter le nouveau Conseil d’administration.

Suite à la réunion d’affaires virtuelle qui constitue la première partie de la 13ème Session Ordinaire de l’Assemblée Générale du CORAF, une deuxième partie, en présentiel, est prévue dans la capitale tchadienne en janvier 2022, au cours de laquelle des plans actualisés seront adoptés pour permettre à l’organisation de remplir son mandat, de renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle et de stimuler la prospérité.

Lire aussi :