Appui au PPAAO Mali : le CORAF/WECARD renforce les capacités des acteurs en communication participative

Afin d’intensifier l’adoption de technologies améliorées dans des filières prioritaires agricoles au Mali et dans la sous région, le CORAF/WECARD a renforcé les capacités des acteurs de 12 agences d’exécution du Programme de Productivité en Afrique de l’Ouest (PPAAO) du 03 au 06 Août 2016 à Ségou située 240 Km au nord de Bamako la capitale du Mali.

Renforcer le partage d’expérience, les activités de plaidoyer et la collaboration entre les agences d’exécution engagées a pour mission de faciliter le transfert et l’adoption des technologies et innovations générées. Il s’agit de faciliter l’échange autour des activités de recherche, des méthodologies et des ressources d’apprentissage en Communication pour le développement (COMDEV).

Pour le coordonnateur national du PPAAO/WAAPP, Dr. Aly Kouriba, au cours de la cérémonie d’ouverture, « cette formation permettra de renforcer la performance du système d’information et de communication que les différents services publics et privés, les ONG chargés de la vulgarisation ont en partage ».

Le défi aujourd’hui pour l’unité de coordination du PPAAO-Mali reste l’actualisation de son plan national de communication et d’un plan d’action annuel 2016 de communication.

Pour relever ce défi, les formateurs, Dr Anatole KONE et Lola AKOMATSRI du CORAF/WECARD, ont élaboré des modules spécifiques et pratiques à l’attention des participants issus des agences d’exécution qui ont été édifiés sur un large éventail de méthodes et d’outils, notamment les TIC et les médias sociaux, la Communication pour le développement afin d’optimiser l’impact des initiatives de développement, en favorisant le dialogue multi-parties prenantes, la prise de décisions éclairées et l’action collective.

Sur le terrain, les participants se sont également familiarisés avec les techniques axées sur la mobilisation des producteurs ruraux et la vulgarisation des technologies agricoles améliorées pour l’accroissement de la productivité. Les apprenants ont visité la plateforme nationale de production de la pomme de terre de la commune de Niono dans la zone de l’office du Niger. La plateforme d’innovation regroupant 54 groupements de producteurs, grâce aux appuis du PPAAO, a pu satisfaire à 12% de la capacité de production nationale en semences de pommes de terre. Un success story d’autant plus qu’un mécanisme de financement endogène a été mis en place par la plateforme sur la base des revenus générés par les ventes afin de construire des chambres froides pour la conservation des semences.

Les participants ont aussi visité l’unité de transformation de riz d’Assétou DIARRA dans la ville de Niono où le PPAAO a introduit des variétés de riz à haut rendement. Aujourd’hui le riz est décortiqué et labélisé «Mah Diarra» et son prix accessible fait le bonheur des consommateurs. Fournisseur exclusif de l’office du Niger jusqu’à la capitale, le kilogramme est vendu à 400 F cfa sur toute l’année.

A la fin de la formation, les chargés de communication impliqués dans la mise en œuvre du PPAAO-Mali ont eu à créer une plateforme virtuelle d’échange et de collaboration pour une synergie des actions de communication axée sur le développement.