PSAO/CROSDI

Ce programme est clos.

Bientôt un nouveau programme (PAIRED) qui vise une transformation durable de l'industrie semencière en Afrique de l'Ouest.

Dakar, Sénégal Le Programme semencier pour l’Afrique de l’Ouest  PSAO/WASP, du Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles CORAF/WECARD organise du 20 au 21 mars prochain à Lomé, au Togo, un atelier international de formalisation et de planification du comité régional d’orientation, de suivi et de dialogue inclusif (CROSDI).

Cet organe (CROSDI) dont la création entre dans le cadre de la mise en œuvre de l’Alliance pour l’Industrie Semencière en Afrique de l’Ouest (ASIWA) n’est pas encore formalisé depuis qu’il a été porté sur les fonts baptismaux. L’objectif global de l’atelier est donc de formaliser le CROSDI, de le doter d’outils de fonctionnement et d’un plan d’action approprié pour faciliter le déploiement efficient de l’ASIWA.

L’atelier de Lomé devrait permettre de constituer la liste des représentants officiels des organisations qui composent le CROSDI, de convenir des bases pour un fonctionnement efficient de cet organe et enfin permettre l’élaboration d’un plan d’action du CROSDI.

Le CROSDI est un organe crucial pour le déploiement d l’ASIWA. Selon la note conceptuelle de l’atelier de Lomé, ‘’il est important que les représentants des différentes organisations membres soient formellement désignés et se retrouvent pour finaliser leur démarche travail et élaborer un plan d’action’’. Le démarrage effectif des activités du CROSDI permettrait de ‘’consolider les efforts au niveau des plateformes nationales déjà fonctionnelles et d’impulser une réelle dynamique régionale’’ selon toujours le même document.

Au terme de la rencontre, le CROSDI sera ‘’effectivement mis en place et disposera des outils de fonctionnement et de planification une exécution efficiente de son mandat’’ souligne la note conceptuelle.

Le déploiement efficient de l’ASIWA dépend fortement du CROSDI. Le mandat, la composition et le mode de fonctionnement du CROSDI ont été esquissés en 2015, lors de l’atelier d’Abidjan qui a vu la création d l’ASIWA.

Le CROSDI a pour principale vocation de faciliter la définition et l’application des orientations stratégiques de l’Alliance par le dialogue inclusif et consensuel et d’apporter les ajustements structurels et opérationnels qui seraient nécessaires pour la réalisation efficiente de ses objectifs.

Cet organe est composé de 21 personnes dont 17 membres statutaires et 4 observateurs.

 

A propos de l’ASIWA

Les Commissions de la CEDEAO et de l’UEMOA ont mis en place l’Alliance pour l’Industrie Semencière en Afrique de l’Ouest (ASIWA) en 2015 afin de mobiliser un large éventail des acteurs et parties prenantes et assurer la réalisation des objectifs du PSAO et mettre à l’échelle ses résultats. L’ASIWA est conçue pour servir de : « plateforme durable, inclusive, effective pour faire le plaidoyer et agir sur les questions clés nationales ou régionales du développement secteur semencier afin d’accroître la production, la distribution et l’utilisation de semences de qualité en Afrique de l’Ouest. »

L’Alliance a pour vocation de favoriser le partage d’expériences, la mutualisation des moyens et la création des synergies fructueuses entre les différentes parties prenantes du secteur semencier ouest africain.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*