Renforcement des capacités en Techniques de plaidoyer et Gestion des associations Nationales de Commerce des semences

Capture

Renforcement des capacités en Techniques de plaidoyer et Gestion des associations Nationales de Commerce des semences
Hôtel Royal Saly
26-28 mai 2015

Ouverture ce matin à l’hôtel Royal Saly de l’atelier de renforcement des capacités en Techniques de plaidoyer et Gestion  des associations Nationales de Commerce des semences

afta1Le bureau Afrique de l’Ouest de l’Association Africaine du Commerce des semences  (AFSTA) en collaboration avec le CORAF dans le cadre du  «Programme Ouest Africaine des Semence / West   African Seed  Program WASP /PSAO » a démarré ce matin à Saly Portudal un atelier de formation  sur le  thème « Techniques de plaidoyer et Gestion  des associations Nationales de Commerce des semences». Cet atelier qui durera trois jours est organisé au profit d’une trentaine de membres de l’Union Nationale Interprofessionnelle des Semences du Sénégal (UNIS)  venus de toutes les Régions du Sénégal.La cérémonie d’ouverture a été marquée par trois interventions:

M. Moustapha DJIGO, président de l’UNIS après avoir souhaité la bienvenue aux participants a rappelé  l’intérêt et la pertinence de cette formation au regard des opportunités et des enjeux  qui se présentent à l’horizon quand on sait que le secteur semencier du Sénégal va bientôt intégrer celui de l’OCDE. Il devient donc important que les acteurs privés semenciers se mobilisent autour de l’interprofession renforcée.

M. Amadou SARR président de l’AFSTA – Afrique de l’Ouest a au nom du Conseil d’Administration également souhaité la bienvenue aux participants. Il a rappelé l’importance de la  qualité  des semences dans l’atteinte de la sécurité alimentaire. Il a également précisé que l’indépendance d’un pays  se mesure par son autosuffisance alimentaire, elle-même dépendante de la quantité et de la qualité des semences mises à la disposition des producteurs agricole. Il est revenu sur la pertinence du thème de la formation qui devra fournir aux participants des outils nécessaires pour une bonne gestion de l’union interprofessionnelle des semences et surtout de faire du plaidoyer pour un meilleur positionnement des acteurs privés semenciers dans le processus de prise de décision et l’élaboration des politiques et stratégies nationales du secteur semenciers.

M. Yacouba Diallo  représentant Dr Ernest Asiedu, Chef du Projet WASP,  a remercié les participants au nom du Dr Paco SEREME directeur du CORAF/WECARD. Il a rappelé l’importance des semences dans l’agriculture, dont la contribution représente 40 à 45% de la productivité.  Il a ensuite rappelé le rôle primordial du secteur privé dans le développement de l’industrie semencière nationale. Tout en insistant sur le fait qu’individuellement prises, les entreprises semencières  ne joueront pas pleinement leur rôle de leader dans le secteur semencière. Il les a invité à mieux s’organiser pour pouvoir répondre aux défis auxquels fait face le secteur semencier national. Avant de déclarer ouvert l’atelier de formation, M. Diallo a demandé aux participants d’être assidus et surtout à interagir et à partager  mutuellement leurs expériences.

Quelques moments forts en images

afta3afta2