Les producteurs ouest-africains auront bientôt accès aux données en ligne sous forme de paquets sur les semences et les engrais

Les principaux acteurs du secteur des semences et des engrais en Afrique de l’Ouest en sont à la dernière phase de la conception d’un outil de décision à mettre en ligne qui pourrait bientôt permettre aux agriculteurs d’accéder à l’information nécessaire pour faire les choix éclairés sur l’utilisation des intrants agricoles.

Des experts du Centre international de développement des engrais (IFDC), du CORAF (Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricole), des partenaires régionaux, des partenaires nationaux de la recherche et vulgarisation , du secteur privé des engrais et des semences et de la société civile se réunissent dans la capitale sénégalaise, Dakar, du lundi 12 au vendredi 16 août 2019 pour valider les données devant permettre le développement de l’outil en ligne.

La carte des recommandation sur les engrais et les semences pour l’Afrique de l’Ouest, en abrégé FeSeRWAM, sera une plate-forme Web permettant de faire des requêtes, visualiser, imprimer, sauvegarder ou   exporter les recommandations sur les variétés de semences améliorées et d’engrais en fonction des cultures dans les différentes zones agroécologies en Afrique de l’Ouest.

Le principal avantage pour les acteurs des chaînes de valeur des semences et des engrais est qu’il ouvre de nouvelles voies pour la diffusion, le partage, l’affichage et le traitement des informations sur les recommandations des semences et d’engrais pour une diversité de cultures en fonction des agroécologies sur Internet.

L’accès aux informations sur les recommandations en semences demeurant un défi majeur tout comme l’utilisation en quantité suffisante des engrais de qualité, en Afrique de l’Ouest, les experts ont entre autres hypothèses  que les options en ligne pourraient faciliter davantage la dissémination et l’adoption des variétés améliorées.

 » Le FeSeRWAM, comme indiqué par son nom, sera une carte régionale qui permettra d’avoir les informations sur les variétés de semences améliorées indiquées pour les différentes zones agroécologiques et les recommandations d’engrais appropriées pour une production agricole optimale »,  déclare le Dr Caroline Makamto Sobgui, une experte en mise à l’échelle technologique travaillant pour le CORAF. En effet, l’une des causes de la faible productivité agricole est la faible utilisation des variétés améliorées ceci du fait de leur faible disponibilité et/ou accessibilité, mais parfois même du manque d’information sur les variétés performantes existantes

Ce projet vise à tirer parti avantage de la vulgarisation de l’outil internet pour mieux venir à l’aide aux agriculteurs qui ont besoin d’avoir les informations sur les intrants de qualité, en paquet (semence et engrais) pour accroître les rendements et la productivité agricole et endiguer l’insécurité alimentaire et nutritionnelle dans la région.

Le nouveau FeSeRWAM permettrait aux utilisateurs d’accéder rapidement, peu importe leur localisation aux recommandations les plus appropriées en matière d’intrants agricoles ainsi qu’aux bonnes pratiques agricoles qu’ils peuvent utiliser immédiatement. « Cet outil vise à accroître la demande d’engrais appropriés et de semences améliorées », indiquent l’IFDC et le CORAF, qui sont tous deux à la tête de cette initiative.

Cette initiative est Financée par l’Agence des États-Unis pour le développement international, Afrique de l’Ouest (USAID).

Plus précisément, l’EnGRAIS (Feed the Future Enhancing Growth through Regional Agricultural Input Systems) dirige la mise en œuvre de cette activité du côté de l’IFDC. Le Partenariat pour la recherche, l’éducation et le développement agricoles (PAIRED) dirige la mise en œuvre au nom du CORAF.

En savoir plus sur EnGRAIS

En savoir plus sur PAIRED