CORAF

Leading Agricultural Innovation in West and Central Africa

Home Nutrition

La nutrition a été élevée au plus haut niveau des priorités des Etats en Afrique. Les Chefs d’États se sont engagés à mettre fin au retard de croissance et à réduire le retard de croissance à 10% et l’insuffisance pondérale à 5% d’ici à 2025. Cet engagement s’est traduit par la signature de la Déclaration sur la croissance économique inclusive et le développement durable en Afrique signée à Malabo, en Guinée équatoriale, en juin 2014.

Tout repose sur l’hypothèse selon laquelle la sécurité alimentaire sans nutrition améliorée n’apportera pas les résultats socioéconomiques inclusifs souhaités. Le nombre de personnes touchées par la faim et la malnutrition a continué d’augmenter au cours des dernières années. En tant que principale organisation de recherche sous-régionale en Afrique sub-saharienne, le CORAF a également fait de cette question un point central de son travail au cours de la prochaine décennie.

Résultats jusqu’à présent

Au cours des dix dernières années, le travail du CORAF dans le cadre du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest a permis d’accroître les rendements des principales cultures entre 30% pour les céréales sèches et 150% pour le riz, les fruits et les tubercules. Ce faisant, le PPAAO a eu un impact considérable sur la sécurité alimentaire et l’apport calorique. La consommation calorique est passée de 2 777 à 2 964 kcal et la «période de la faim» a été réduite de 28 à 55% selon les produits. Le WAAPP a également augmenté de 34% la situation économique des agriculteurs ainsi que des communautés transformées. Lire plus >

Related News