X

Ce programme a pris fin en Juillet 2019. Vous pouvez continuer à consulter le site.

Lutte contre les mouches de fruit : un projet régional lancé à Dakar

Home / Blog / Lutte contre les mouches de fruit : un projet régional lancé à Dakar
Lutte contre les mouches de fruit : un projet régional lancé à Dakar

Le projet d’appui du plan régional de lutte et de contrôle des mouches des fruits en Afrique de l’Ouest (PLMF) a été officiellement lancé le mardi 23 février 2016 à Dakar par La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), l’Union européenne (UE), l’Agence française de développement (AFD) et le CORAF/WECARD.

Exécuté depuis février 2015, le projet, d’un montant total de 23,5 M€, est cofinancé par l’Union Européenne (UE) à hauteur de 17 M€, l’Agence Française de Développement (AFD) à hauteur de 1,5 M€, la Commission de la CEDEAO à hauteur de 1,5 M€, et des Etats bénéficiaires à hauteur de 5 M€. L’AFD, agence délégataire des fonds européens, est responsable du projet pour l’ensemble des bailleurs.

La finalité est d’améliorer les revenus des producteurs de fruits et légumes, et particulièrement des petits producteurs, pour améliorer la sécurité alimentaire dans la sous-région et réduire la pauvreté.

C’est pourquoi, les représentants des partenaires au développement à la cérémonie de lancement, Laurence Hart, directrice de l’AFD et Marc Boucey, chef du département Coopération de l’UE au Sénégal ont insisté sur les résultats attendus de ce projet qui permettra non seulement de réduire les rejets de mangues venant de l’Afrique de l’Ouest mais aussi d’accroitre les revenus des producteurs.

Le Directeur exécutif du CORAF/WECARD, Dr Paco Sérémé dont la structure coordonne les activités liées à la composante recherche du projet a souligné que ce projet est une opportunité pour les chercheurs de tester les résultats significatifs développés pour contrer l’invasion des mouches de fruits.

Le représentant de la CEDEAO, Ousseini Salifou, Directeur régional de l’agriculture et de la sécurité alimentaire de la CEDEAO s’est réjoui de la finalisation et de la mise en œuvre de ce projet qui est, pour lui, une solution pour réduire les pertes subies par les vergers de mangues en Afrique de l’Ouest.

Le Projet de lutte contre les mouches de fruits est mis en œuvre dans huit pays que sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, le Mali, et le Sénégal. Les résultats seront partagés avec d’autres de la sous-région car la mouche de fruit n’a pas de frontière. Le lancement du projet sera suivi d’un atelier technique des acteurs et partenaires dudit projet afin d’élaborer les plans d’actions et les budgets de 2016.