Deux hauts responsables de la cooperation suisse visitent le CORAF

Swiss3

Deux hauts responsables Suisses de la Direction du Développement et de la Coopération (DDC) ont récemment visité le CORAF. L’objet de cette visite est de prendre connaissance de la nouvelle orientation stratégique du CORAF et d’identifier les potentiels domaines de collaboration entre les deux parties.

Le CORAF a récemment adopté deux nouveaux plans (Plan stratégique 2018-2027) et (Plan opérationnel (2018-2022), deux documents cadres, conçus pour relever les défis agricoles émergents en Afrique de l’Ouest et du Centre, durant la prochaine décennie.

Certains défis qui figurent dans ces documents incluent la lutte contre le chômage des jeunes, l’adaption au changement climatique, la migration, l’augmentation de la population, le genre et la lutte contre l’insécurité nutritionnelle.

La délégation Suisse était dirigée par Mme Elisabeth Pitteloud Alansar, Directrice de la coopération à la DDC et basée à l’ambassade de Suisse à Ouagadougou, au Burkina Faso. M. Pascal ROUAMBA, conseiller régional de la DDC pour le développement rural, faisait également partie de la délégation.

« Les centres de recherche ont généré beaucoup d’innovations et de technologies sans une mise à l’échelle correspondante, la question qui suit est: comment allez-vous faire parvenir les différentes innovations de la recherche, aux producteurs? » a déclaré Mme Alansar au cours d’une discussion d’une heure avec les responsables du CORAF, au siège de l’institution à Dakar.

La DDC a fait ses preuves en soutenant l’agriculture du point de vue de la production. Son nouvel objectif est d’appuyer la transformation du secteur.

Après dix années de travail sur l’augmentation de la productivité agricole en Afrique de l’Ouest, le CORAF se concentre sur la transformation de l’industrie agricole en Afrique de l’Ouest et du Centre. L’un de ses programmes phares à venir, le Programme de transformation de l’agriculture en Afrique de l’Ouest a un axe central qui accélère l’adoption des technologies et innovations existantes pour assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans la région.

À la suite des discussions, les deux parties ont convenu de concentrer leur future collaboration sur des domaines qui sont à la fois alignés sur les priorités fondamentales de la DDC et du CORAF dans la région.

Certains de ces domaines comprennent la promotion de emploi des jeunes, l’adaption au changement climatique, le genre et la prévention de la migration massive des jeunes vers des destinations inconnues.

Website

Laisser un commentaire

*