Un projet pour renforcer la résilience en Afrique de l’Ouest sera lancé à Bamako

man in ghana

Un projet financé par le Conseil Ouest et Centre Africain pour la recherche et le développement agricoles (CORAF) et mis en œuvre par le Centre mondial de l’agroforesterie et d’autres partenaires sera lancé à Bamako, au Mali, le 23 octobre 2017.

Le projet est intitulé « renforcement des capacités des parties prenantes à utiliser l’information sur le climat pour renforcer la résilience dans le secteur agricole en Afrique de l’Ouest (CaSCIERA-WA). » L’intervention vise à améliorer la résilience des cultures, du bétail, des arbres, de la sécurité alimentaire et du système nutritionnel.


La prise de solutions à l’échelle des exploitations agricoles au niveau national est au cœur du projet.

CaSCIERA-WA fournira des services d’information agro-hydro-climatiques pertinents et précis aux principaux acteurs de la région ouest-africaine.

La région du Sahel en Afrique de l’Ouest est probablement l’une des plus touchées par les effets du changement climatique en Afrique.

Renforcer la résilience des communautés requiert, à la fois des informations utiles et les mettre à l’échelle.

Un atelier de trois jours pour renforcer les capacités des partenaires de mise en œuvre est prévu à Bamako du 23 au 25 octobre 2017.

Les participants comprennent le personnel permanent de CaSCIERA, les partenaires d’exécution des institutions nationales de recherche du Bénin, Guinée, Niger, Mali et Togo, les services météorologiques et d’autres programmes internationaux axés sur le climat et la recherche agricole.

La prise en compte de solutions adaptables à l’échelle régionale est essentielle de l’approche du CORAF. En tant que plus grande organisation de recherche sous-régionale, le CORAF travaille avec des acteurs de la recherche en Afrique de l’Ouest et du Centre pour identifier des solutions permettant aux communautés de s’adapter aux effets du changement climatique tout en assurant la sécurité alimentaire.

Website

Laisser un commentaire

*