Le CORAF appuie le Cameroun dans la mise en place d’un nouveau programme agricole

Penja-cueillette-du-poivre-by-KLO.J-Flickr-no-modification-643x485

Le Conseil de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique centrale pour la recherche et le développement agricoles (CORAF) était au Cameroun récemment pour soutenir le pays dans la mise en place d’un ambitieux nouveau programme agricole.

Intitulé, Programme de transformation de l’agriculture en Afrique de l’Ouest (PTAAO), cette intervention vise à étendre l’utilisation des nouvelles technologies et des variétés pour transformer l’agriculture en Afrique de l’Ouest et Centrale. Le programme cible les jeunes, les femmes et les filles parmi d’autres acteurs essentiels du secteur agricole. Il est mis en place pour encourager les jeunes dans la chaîne de valeur de l’agriculture, pour limiter les migrations croissantes en provenance d’Afrique et pour résoudre les problèmes d’accès à l’emploi rencontrés par la plupart des pays. La sécurité alimentaire et nutritionnelle est le résultat de développement attendu du programme.

Environ 8 millions de personnes dans 13 pays ont bénéficié de la première phase du programme appelé Programme de productivité agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO). Environ 47 autres millions ont été indirectement atteints. Le PPAAO s’est concentré sur la facilitation du développement, la promotion et l’adoption de technologies et de variétés de cultures. Environ 200 technologies ont été conçues dans le cadre du programme et contribuent aujourd’hui à accroître la productivité agricole dans les pays participants.

Encouragés par les résultats du PPAAO, le Cameroun et quelques autres pays ont, dès lors, cherché à adhérer au programme afin d’améliorer l’agriculture et la croissance économique dans leurs pays respectifs.

La récente mission d’appui était destinée à mettre en lumière le fonctionnement du programme en Afrique de l’Ouest et de l’Est, à partager quelques bonnes pratiques et à identifier les contraintes et les solutions possibles pour le succès du programme au Cameroun
La Banque mondiale finance le PPAAO. Et le CORAF apporte un soutien technique à sa mise en œuvre dans les pays de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest.

S’appuyant sur les résultats de la première phase, la Banque mondiale, les pays participants et les autres acteurs impliqués cherchent maintenant à élargir les résultats pour transformer l’agriculture en Afrique de l’Ouest et du Centre.

Lors de la récente mission d’appui, les parties prenantes ont également examiné comment le programme collaborerait avec les programmes existants soutenus par la Banque mondiale au Cameroun. Les discussions ont également porté sur les arrangements institutionnels nécessaires à la mise en œuvre effective du programme.

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque mondiale devrait se réunir en février 2018 au cours duquel la décision finale de financement sera prise.

Website

Laisser un commentaire

*