EXPERT EN DEVELOPPEMENT D’INTRANTS AGRICOLES

EXPERT EN DEVELOPPEMENT D’INTRANTS AGRICOLES

JOUER UN ROLE CRUCIAL AU SEIN DU CORAF/WECARD POUR REDUIRE LA PAUVRETE ET L’INSECURITE ALIMENTAIRE

 

Télécharger les termes de références

Le Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles (CORAF/WECARD) regroupe actuellement les Systèmes Nationaux de Recherche Agricole (SNRA) de 23 pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre, à savoir : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Cap-Vert, République Centrafricaine, Tchad, Congo, Côte d’Ivoire, République Démocratique du Congo, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Mauritanie, Niger, Nigéria, Sao Tomé et Principe, Sénégal, Sierra Léone et Togo.

La Vision du CORAF/WECARD (www.coraf.org) est de contribuer à “une réduction durable de la pauvreté et de l’insécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest et du Centre par une augmentation de la croissance économique induite par l’agriculture et une amélioration durable des principaux aspects du système de recherche agricole”

La Mission est de parvenir à une “amélioration durable de la productivité, de la compétitivité et des marchés agricoles en Afrique de l’Ouest et du Centre par la satisfaction des demandes principales adressées au système de recherche de la sous-région par les groupes cibles”.

Le CORAF / WECARD recrute un candidat hautement qualifié pour le poste d’Expert en Développement d’Intrants Agricoles. Les candidats devront être des ressortissants des pays dont les Systèmes Nationaux de Recherche Agricole (SNRA) sont membres du CORAF/WECARD. Le poste est basé à Dakar, Sénégal.

Expert en Développement d’Intrants Agricoles

Placé sous l’autorité du Directeur de la Recherche et de l’Innovation du CORAF/WECARD, l’Expert en Développement d’Intrants Agricoles travaillera en étroite collaboration avec l’équipe du « Partenariat pour la Recherche, l’Education et le Développement Agricoles » (PREDA/PAIRED) pour l’atteinte de ses résultats.

Les responsabilités spécifiques incluront, mais sans être limitées, aux aspects ci-après :

Sous-composante 1 : Mettre en place une Alliance pour une industrie des intrants agricoles en Afrique de l’Ouest :

  • En collaboration avec IFDC et AGRA, soutenir la mise en place d’une Alliance pour une industrie régionale des intrants agricoles qui fusionne l’Alliance pour une industrie semencière en Afrique de l’Ouest (ASIWA) et l’Association Ouest-africaine des engrais (WAFA) et élargir la sphère des adhésions ;
  • Développer un système de gouvernance et renforcer les capacités des gestionnaires du système ;
  • Superviser le fonctionnement d’une plateforme électronique durable pour l’Afrique de l’Ouest (www.wasix.net), pour l’échange d’informations et le marketing des intrants agricoles.

Sous-composante 2 : Améliorer la mise en œuvre des politiques nationales et régionales sur les intrants agricoles :

  • Renforcer les capacités des Etats membres à mettre en œuvre les réglementations régionales sur les intrants agricoles – en collaboration avec l’IFDC et le CILSS ;
  • Promouvoir les droits de propriété intellectuelle (DPI) et soutenir les méthodes de plaidoyer pour un mécanisme de financement durable, en vue de la mise en œuvre des politiques régionales en matière d’intrants agricoles ;
  • Développer un mécanisme régional pour une mise en œuvre efficace des politiques en matière d’intrants agricoles et soutenir la création d’un environnement favorable à une réaction rapide dans la gestion des crises ;

Sous-composante 3 : Accroître la production et l’utilisation des Intrants Agricoles

  • Faciliter un mécanisme durable de production, d’approvisionnement en intrants agricoles et promouvoir l’utilisation de l’outil de planification prévisionnelle de la demande en intrants agricoles ;
  • Intégrer les intrants agricoles de qualité dans les chaînes de valeur et promouvoir l’utilisation de types d’emballage innovants pour susciter la demande ;
  • Renforcer le système de production semencière par les organisations de producteurs

Sous-composante 4: Accroître la participation du Secteur Privé dans le développement de l’industrie des intrants agricoles

  • Soutenir les associations régionales d’intrants agricoles à développer des plans durables de mobilisation des ressources et des partenariats avec des compagnies multinationales ;
  • Faire un plaidoyer pour la libéralisation de la production de semences de base par le secteur privé et promouvoir des modèles de gestion des affaires en matière d’intrants agricoles et d’accès au financement ;
  • Renforcer les capacités organisationnelles des associations du secteur privé, y compris les organisations de producteurs, etc.

Faciliter la coordination et la communication

  • Coordonner la planification stratégique ainsi que l’allocation des ressources financières et la gestion des activités techniques ;
  • Développer et maintenir des relations solides avec les acteurs de la production et du commerce des intrants agricoles – aux niveaux individuel et organisationnel ;
  • Faciliter la communication entre les unités régionales et nationales de coordination, par le biais de réunions, de contacts réguliers et d’utilisation des technologies de l’information et de la communication.
  • Gérer les interactions quotidiennes avec les intervenants aux systèmes des intrants agricoles et fournir les informations appropriées au moment opportun ;
  • Développer, en collaboration avec les Unités de communication, de planification, de suivi & évaluation, au Secrétariat Exécutif du CORAF/WECARD, des outils appropriés (par exemple, le site Web et les médias), afin de faciliter le partage d’information avec les parties prenantes.
  • Coordonner la planification, la structuration, l’évaluation et le rapportage des rencontres majeures sur la production, l’approvisionnement et l’utilisation des semences et fertilisants.

Suivi et Evaluation à mi-parcours

  • Faciliter la planification, le suivi, l’évaluation et l’étude d’impact du programme relatif à la production, la commercialisation et l’utilisation des semences ;
  • Faire le suivi des progrès réalisés, à travers les résultats obtenus aussi bien au niveau du CORAF/WECARD qu’au niveau national, pour l’identification et la gestion des risques de façon à assurer une bonne progression dans la mise en œuvre ;
  • Soutenir la préparation des rapports du programme et de l’archivage ;
  • Réaliser toute autre tâche qui serait demandée par la Hiérarchie.

Profil du Candidat

Le/la candidat (e) retenu(e) possède les compétences suivantes :

o    Etre titulaire d’au moins, un Master en Agri-Business, en Politique des Intrants Agricoles, en Amélioration des plantes, en Technologies des Semences, en Agro-économie ou en tout autre domaine connexe ;

o    Avoir des connaissances avérées sur les systèmes de gestion des affaires dans le domaine des intrants agricoles en Afrique de l’Ouest et avoir travaillé durant 5 ans, au moins, dans le secteur agricole, notamment dans la production et la commercialisation des intrants agricoles des cultures vivrières majeures en Afrique de l’Ouest ;

o    Avoir des connaissances avérées sur les réglementations régionales de la CEDEAO portant Harmonisation des règles régissant le Contrôle de Qualité, la Certification et la Commercialisation des Semences et des Engrais dans l’espace CEDEAO-UEMOA-CILSS, pour accompagner l’approche « paquets technologiques » ;

o    Avoir une expérience avérée en matière de renforcement des capacités des PMEs, des associations nationales et régionales et des compagnies internationales, en matière d’entrepreneuriat dans le domaine des intrants agricoles, pour promouvoir l’approche holistique d’adoption de « paquets technologiques » ;

o    Disposer d’aptitude à mettre en place des plateformes régionales et nationales (Comités, Alliances, Fora et Plateformes d’Innovation), pour promouvoir l’approche chaîne de valeur intrants agricoles et réduire l’écart de la demande non-couverte ;

o    Etre capable de travailler, coordonner et inspirer des équipes pluridisciplinaires et multiculturelles dans un environnement multipartenaire, et d’engager des discussions politiques à tous les niveaux avec les clients ;

o    Disposer d’aptitudes pour faciliter le développement de connaissances et la gestion axée sur les résultats dans le contexte de l’agenda du CORAF/WECARD ;

o    Etre capable de représenter le CORAF/WECARD dans les consultations gouvernementales avec les partenaires multilatéraux et bilatéraux et la société civile ;

o    Etre capable de contribuer au maintien d’un excellent environnement de travail à l’interne et à l’externe ;

o    Avoir la capacité et la volonté de voyager intensément à travers la sous-région et à l’international ;

o    Etre capable d’écrire et de communiquer en français et en anglais ;

Ce poste est international et le CORAF/WECARD offre des conditions compétitives à ses employés.  Le CORAF/WECARD est un employeur qui garantit l’égalité des chances et les candidatures féminines sont ainsi vivement encouragées.

CORAF/WECARD est un employeur équitable. Les candidatures féminines sont encouragées.

 

Les candidatures incluant une lettre de motivation, un CV détaillé, les noms et les coordonnées (adresses e-mail et téléphone) de trois (3) références, sont à adresser par courrier électronique à : adecarbon@carrhure.com  au plus tard le 6 Novembre 2017 à 17h30 CET. Seuls les candidats présélectionnés seront contactés pour une entrevue.

Télécharger les termes de références