Science pour l’agriculture en Afrique

Insertion_kevin

Le CORAF co-associe à l’ISRA pour l’organisation d’un atelier consultatif national sur l’agenda scientifique pour l’agriculture en Afrique (S3A).

Aujourd’hui, le 17 juillet, et jusqu’au 19 juillet, à l’Amphithéâtre du Pôle de Recherche de Hann, à ISRA, où l’atelier durera pendant trois jours, CORAF/ WECARD, ISRA et FARA exposent la vision du programme scientifique du S3A en Afrique, sous l’égide du ministère sénégalais de l’agriculture.

« S3A fait référence à la science, à l’extension, à la technologie, à l’innovation, à la pratique et au développement social que l’Afrique doit appliquer (…) pour atteindre ses objectifs de développement agricole en constante évolution. » La science, la technologie et l’innovation doivent accompagner la pratique agricole de l’Afrique pour répondre à ses attentes. Et « S3A est lié à l’Agenda 2063 de l’UA et aux objectifs de développement durable (SDGs) ».

L’ambition de l’atelier est d’identifier: (i) les domaines où S3A serait inestimable pour faire avancer l’agriculture au Sénégal; (ii) rappeler la connaissance du S3A au Sénégal; (iii) examiner la mise en œuvre de S3A; (iv) définir les besoins de développement des capacités; (v) suggérer un financement adéquat pour S3A; (vi) développer une plate-forme pour les impacts; et (vii) développer une plate-forme pour le partage des connaissances et l’apprentissage. « Le succès a été enregistré, mais il faut faire plus. »

L’embouteillage observé autour de Dakar le lundi 17 juillet n’a pas empêché les communautés de recherche agricole au Sénégal de tisser leurs voies vers l’ISRA. L’atelier au Sénégal, pays du premier niveau selon FARA, vient après ceux organisés au Rwanda, au Malawi, au Ghana et en Égypte.

Dans son discours d’ouverture, le directeur exécutif de l’ISRA, Alioune FALL, a déclaré que «la recherche agricole devrait également prendre en compte les défis du changement climatique et de l’urbanisation ». Après son discours d’ouverture, le directeur exécutif de CORAF/WECARD, Dr Abdou Tenkouano a remercié «le gouvernement sénégalais pour l’environnement favorable accordé au CORAF/WECARD, marquant maintenant ses 30 ans. » Il a noté que «la vision de 2030 n’est pas seulement que l’Afrique se nourrit, mais qu’elle devienne le grenier du monde. » Le représentant du ministère de l’Agriculture et de l’Équipement rural attire l’attention sur le terrain: source de demande et mesure du succès.

Il reste à voir comment les fruits de S3A se traduisent par des actions concrètes, au niveau des pays, pour atteindre la sécurité alimentaire et nutritionnelle, l’innovation scientifique et l’alimentation du monde.