Convention de partenariat : un dispositif de recherche « IAVAO » créé en Afrique de l’Ouest

mil

« Rassembler une communauté de chercheurs et d’enseignants chercheurs de différents pays d’Afrique de l’Ouest et de la France pour conduire, en partenariat, des activités de recherche, d’enseignement, de formation sur des thématiques précises… », c’est ce que visent le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD), le CORAF, et 7 instituts de recherche (ISRA du Sénégal, IER du Mali, INERA du Burkina Faso, INRAN du Niger, Montpellier SupAgro et l’Université de Thiès) à travers la création d’un dispositif de recherche et d’enseignement en partenariat (DP).

La signature de convention marquant la création officielle de ce Dispositif a eu lieu le 26 mai dernier à Thiès en présence du Président Directeur général du CIRAD, Dr Michel Eddi, du Directeur exécutif du CORAF, Dr Abdou Tenkouano et le Directeur Général de l’ISRA, Dr Alioune Fall.

Les partenaires signataires de la convention entendent ainsi constituer un dispositif pour l’innovation et l’amélioration variétale en Afrique de l’Ouest (IAVAO). Il s’agira de contribuer par des activités de recherche, d’enseignement et de formation, au développement de la production agricole en Afrique subsaharienne tout en préservant les ressources naturelles (sols, eau et biodiversité animale et végétale) et en valorisant les services environnementaux des systèmes agricoles des zones de savanes. Le champ géographique du dispositif concerne les zones sahélienne et soudanienne d’Afrique de l’Ouest (Burkina Faso, Mali, Niger et Sénégal) où la culture des céréales sèches telles que le mil, le sorgho, l’arachide et le niébé est prédominante. Le programme de recherche et d’enseignement se structure en trois axes : la compréhension du système d’amélioration variétale, l’analyse génétique et l’amélioration variétale et la gestion de l’innovation et adoption variétale.

L’organisation de ce dispositif comprend un Comité de pilotage, un conseil scientifique et une cellule d’animation et de coordination

Le CORAF joue un rôle clé dans ce dispositif avec son expérience de coordinateur régional du PPAAO et son appui au CNS céréales sèches qu’est le CERAAS.