PROGEVAL: Renforcement de capacités sur la méthode des 12 mo et l’utilisation des fiches pour l’enquête rétrospective et le suivi des troupeaux

 Information PROGEVAL – Février 2017

Photo de groupe (Photo : Coordination régionale PROGEVAL)
Photo de groupe (Photo : Coordination régionale PROGEVAL)

       Depuis le lundi 27 février 2017, se tient au Centre International de Recherche-Développement sur l’Elevage en zone Subhumide (CIRDES) à Bobo-Dioulasso au Burkina Faso, un atelier de formation sur la méthode des 12 mo et l’utilisation des fiches pour l’enquête rétrospective et le suivi des troupeaux. Cet atelier rentre dans le cadre le cadre des activités du projet de Valorisation des ressources génétiques animales et aquacoles locales dans l’espace UEMOA (PROGEVAL) financé par la Convention UEMOA-CORAF/WECARD. Les participants sont venus des cinq (5) pays partenaires du projet (Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau, Niger et Sénégal) et se terminera le 02 mars 2017.

La 12 MO est méthode d’enquête transversale rétrospective basée sur des entretiens avec les éleveurs et leur mémoire des événements démographiques survenus dans les troupeaux lors des douze mois précédent l’enquête. Elle est développée pour estimer les taux démographiques annuels des cheptels domestiques (bovins, petits ruminants, camelins, porcins, etc.) au niveau local, régional ou national.

Les résultats attendus de l’atelier sont :

  1. Les participants ont compris l’importance et les différents éléments de la méthode des 12 Mo;
  2. les participants sont formés sur le remplissage des différents formulaires de la méthode;
  3. les participants sont capables d’introduire les données collectées dans la base de données ;
  4. les participants sont capables de réaliser les analyses des données collectées.
Séance de présentation et de discussion (Photo : Coordination régionale PROGEVAL)
Séance de présentation et de discussion (Photo : Coordination régionale PROGEVAL)

 Télécharger

(Source Coordination Régional du Projet de Valorisation des ressources génétiques animales et aquacoles locales dans l’espace UEMOA)