Le projet GIRAV ravive l’optimisme des agriculteurs gambiens

Une nouveau projet financé par la Banque mondiale, procure une bouffée d’espoir aux agriculteurs en Gambie. 

Dénommé le projet de Développement de la chaîne de valeur agricole inclusive et résiliente en Gambie (GIRAV), le projet fournira, entre autres appuis, des semences certifiées de variétés améliorées de riz et de maïs à 12.500 agriculteurs gambiens.

Le Ministre gambien de l’agriculture, l’Honorable Dr Demba SABALLY, a lancé la distribution nationale des semences au début du mois de juin 2022, lors d’une cérémonie officielle

Ces semences produites localement et fournies par le Sénégal aideront les bénéficiaires à relever le défi de l’accès aux semences de qualité, augmentant par conséquent la production et la productivité agricole. 

« L’un des plus gros défis pour un cultivateur est d’avoir la terre et de ne pas avoir les semences », a déclaré M. Musa SOWE, Président de l’Association nationale des organisations de coordination des agriculteurs en Gambie (NACOFAG).

« À présent que nous avons les semences de qualité en temps opportun, nous sommes optimistes quant au fait que nous obtiendrons un très bon rendement à la fin de la saison agricole », se réjouit le représentant des agriculteurs. 

Les semences de qualité sont essentielles et constituent la base de toute sécurité alimentaire et nutritionnelle d’un pays.

M. SOWE qui porte la voix des agriculteurs, est confiant que ces semences qui sont gratuitement offertes aux agriculteurs, amélioreront la production et la productivité agricoles, maintiendront et créeront plus d’emplois, et aussi, généreront des revenus financiers aux bénéficiaires, tout en améliorant ainsi leurs conditions de vie.

En effet, l’agriculture gambienne fait face à plusieurs défis depuis quelques années, dont la récente pandémie de COVID-19.

Lire plus :

Le projet GIRAV est par conséquent aligné sur le document d’approche de réponse à la crise de COVID-19 du Groupe de la Banque mondiale, et au cadre Résilient, inclusif, durable et efficace (RISE), précise M. Abdoulie TOURAY, Coordonateur du Projet GIRAV en Gambie. 

L’ensemble des 12.500 bénéficiaires recevront deux-cents (200) tonnes métriques de semences de riz et cinquante (50) tonnes métriques de semences de maïs. 

Le CORAF a facilité la fourniture des semences, dans le cadre d’une sous-composante dont il a la charge. 

« Nous sommes reconnaissants au gouvernement gambien, à la Banque mondiale, au CORAF et à tous les autres acteurs car le projet GIRAV apporte un regain d’espoir aux agriculteurs. Nous avons été impliqués dès le début, ce qui fait que le projet est vraiment opportun et il répond à nos besoins », a déclaré le Président de la NACOFAG.

Le projet GIRAV favorisera le développement de chaînes de valeur agricoles prioritaires clés à fort potentiel de croissance en Gambie.

C’est un projet de cinq (05) ans qui devrait arriver à terme en décembre 2026.