Le CORAF désigne des champions pour faire écho aux PI au niveau local au Nord Bénin

Le CORAF a désigné vingt-et-un (21) champions qui ont désormais pour mission essentielle, de mettre en place des plateformes d’innovation (PI) et d’en faire des leviers d’adoption des technologies et innovations à fort impact dans le nord du Bénin, voire au-delà.

Ces acteurs proviennent des filières du lait, du maïs, de la mangue, de l’oignon, de la pomme de terre, du soja et de la viande.

Il s’agit des sept (07) filières qui ont été identifiées comme prioritaires, pour la mise en place de PI au Bénin, par le projet de mise à l’échelle des Technologies et innovations agricoles pour l’accroissement de la résilience des systèmes de production et des exploitations familiales en Afrique de l’Ouest et du Centre (TARSPro). 

L’identification des champions s’est faite grâce à un processus participatif d’identification par les pairs, à l’issue de la formation des acteurs du projet TARSPro, à la mise en place et la facilitation des PI, tenue du 09 au 14 mai à Parakou (Bénin).

« Nous avons choisi de retenir trois champions par filière, qui deviennent ainsi les pionniers des plateformes d’innovation dans leurs filières respectives. Ils ont la responsabilités de mettre en place des plateformes d’innovation fonctionnelles dans leurs zones d’intervention », explique Mme Marie Nicole Taha NKOUM, Gestionnaire du projet TARSPro au CORAF.

Conscients des enjeux, les champions sont engagés à tirer parti des connaissances acquises lors de la formation et à s’approprier de l’outil des PI pour faciliter l’adoption des technologies et innovations dans les quatre (04) départements au nord du Bénin : Alibori, Atacora, Borgou, et Donga.

« Je reconnais que c’est une lourde responsabilité et je suis prêt à apporter ma contribution pour dynamiser la filière oignon », affirme le champion de la filière onion Joel DAYE LOFFA, Chef Programme Cultures Maraîchères, basé à Malanville, qui élabore déjà des plans et une feuille de route jusqu’à la mise en place effective de la PI dans sa localité, le département de l’Alibori. 

« Cette formation m’aidera à mettre en place une plateforme d’innovation dédiée à la filière mangue, qui facilitera l’adoption de technologies qui aideront à augmenter la productivité, réduire les pertes post-récoltes et augmenter la rentabilité pour les acteurs de la filière à tous les niveaux », déclare Angèle TAWARI, Manager de l’entreprise de transformation agroalimentaire Angel’s Floor, basée à Natitingou.

La formation ayant abouti à la désignation de ces champions sera répliquée dans les autres pays d’implémentation du projet TARSPro, à savoir le Burkina Faso, le Mali, le Niger et le Tchad.

Lire aussi :