Recrutement de consultants individuels spécialistes en « Technologie de l’Information et de Communication (TIC) » pour la mise à niveau de la plateforme électronique des données des catalogues nationaux et du catalogue régional des semences et plants de l’Afrique de l’Ouest (CREVAO)

APPEL A MANIFESTATION D’INTERETS

—————————-

Recrutement de consultants individuels spécialistes en « Technologie de l’Information et de Communication (TIC) » pour la mise à niveau de la plateforme électronique des données des catalogues nationaux et du catalogue régional des semences et plants de l’Afrique de l’Ouest (CREVAO)

——————–

Date d’ouverture de l’appel : 07 Avril 2021
Date de clôture de l’appel : 27 Avril 2021

————–

AMI N° 05-2021

TELECHARGER L’AMI EN ENTIER ICI

Le CORAF a reçu un appui financier de l’USAID – Afrique de l’Ouest pour la mise en œuvre d’un programme intitulé : « Partenariat pour la Recherche, l’Éducation et le Développement Agricoles » (PAIRED). Une partie des ressources du programme est affectée à accompagner le Comité Régional des Semences et Plants de l’Afrique de l’Ouest et du Sahel, dans la mise en œuvre des règlements semenciers régionaux harmonisés, régissant le contrôle de qualité, la certification et la commercialisation des semences et plants en Afrique de l’Ouest (C/REG.4/05/2008 de la CEDEAO et le Règlement N° 03/2009/CM/UEMOA).

Ce soutien du CORAF est conforme aux dispositions de l’Article 4 de l’Accord de coopération dans le domaine des semences, entre la CEDEAO, l’UEMOA et le CILSS, signé à Ouagadougou, Burkina Faso, le 4 juin 2018 et qui confie au CORAF la mise en œuvre de la règlementation semencière régionale harmonisée, pour une période de cinq (5) ans, renouvelable, en fonction des résultats obtenus.

Dans le cadre de cette mission, le CORAF travaille en étroite collaboration avec ses partenaires régionaux, notamment le CILSS, à travers, l’Institut du Sahel (INSAH), qui administre la plateforme électronique régionale de gestion des données en vue du développement du Catalogue Régional des Espèces et Variétés Végétales de l’Afrique de l’Ouest et du Sahel (CREVAOS). Cette plateforme devrait permettre, de manière permanente, l’enregistrement en ligne des variétés végétales homologuées par les États membres des trois Organisations régionales.

Lors de l’Edition des catalogues précédents, les experts nationaux ont fait le constat que la plateforme présentait plusieurs faiblesses, telles que la difficulté d’enregistrement de certaines données requises, l’absence de certains caractères importants, tant pour l’examen des caractères distinctifs, de l’homogénéité et de la stabilité (DHS) que pour les épreuves de valeur agronomique, technologique et environnementale (VATE), exigés par le Règlement semencier régional pour l’inscription au catalogue national des espèces et variétés végétales. Ces experts ont ainsi exprimé le souhait qu’une revue profonde de la plateforme soit réalisée pour corriger ces faiblesses et la rendre plus opérationnelle et d’utilisation facile, tout en restant conforme aux dispositions réglementaires régionales relatives à l’inscription des variétés végétales.

C’est dans ce contexte que cet appel à manifestation d’intérêts (AMI) est lancé, pour mettre en place une équipe de consultants de haut niveau, devant travailler, de manière concertée, à revisiter et compléter, d’une part, tous les principes directeurs d’examen DHS des 11 cultures (riz, maïs, sorgho, mil, arachide, niébé, manioc, igname, pomme de terre, tomate, oignon)  que comporte actuellement la plateforme  et, d’autre part, élaborer ceux de 08 cultures additionnelles (blé, sésame, soja, patate douce, aubergine africaine, piment, gombo) d’importance économique et de contribution à la sécurité alimentaire et la nutrition dans la région. Ils devront également réexaminer les protocoles d’expérimentation multi locale desdites cultures prioritaires, en veillant à s’assurer que les caractères exigés dans les épreuves VATE, sont bien pris en compte et, également, élaborer les protocoles VATE, pour les cultures additionnelles.  Les protocoles élaborés devront être conçus, de manière à faciliter leur traduction en langage informatique et leur inscription dans la plateforme électronique de gestion du catalogue.

C’est dans ce cadre que le CORAF veut recruter des consultants individuels pour la réalisation de cette mission. 

Les tâches à réaliser ainsi que d’autres informations relatives à la mission de consultation sont détaillées dans les termes de références ci joints.

Le Directeur Exécutif du CORAF invite les consultants individuels répondant aux critères de qualification, comme indiqués dans les termes de références, à manifester leurs intérêts pour ce recrutement.

Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires en envoyant des correspondances à : Dr Yacouba DIALLO y.diallo@coraf.org; et Dr DAYO Guiguigbaza-Kossigan : guiguigbazakossigan.dayo@cilss.int.

Les consultant(e)s intéressé(e)s désireux de participer à cet appel doivent soumettre une manifestation d’intérêts qui met en exergue l’exécution et l’expérience de contrats similaires ainsi que les CV détaillés mettant en évidence la pertinence des profils vis-à-vis des critères ci-dessus mentionnés. La candidature doit préciser le ou les poste(s) pour le(s)quel(s) l’expert postule.

Le recrutement se fera selon la méthode de sélection basée sur la qualification du consultant suivant les règles contenues dans le manuel des procédures administratives, financières et comptables du CORAF. Les critères de sélection sont détaillés dans les termes de références ci-joints.

Les candidatures doivent être soumises par e-mail à l’adresse suivante : procurement@coraf.org le 27 avril 2021 avant 16H au plus tard.

Dr Abdou TENKOUANO

Directeur Exécutif CORAF