PAIRED : Des résultats notables en 2020 malgré une année “challengeante”

Le CORAF s’est adapté et a poursuivi la mise en œuvre du programme de Partenariat pour la recherche, l’éducation et le développement agricoles en Afrique de l’Ouest (PAIRED) malgré la pandémie COVID-19. Certains résultats remarquables ont été atteints en 2020, selon le rapport annuel.

Le PAIRED est structuré en trois composantes. La composante I est conçue pour renforcer la capacité institutionnelle du CORAF, pour en faire un instrument incontournable pour la coordination régionale de la recherche agricole. Parmi les réalisations notables de 2020 :

  • Le CORAF a renouvelé son accord avec le gouvernement sénégalais, facilitant ainsi les opérations du CORAF ;
  • La tenue des 27e et 28e Sessions Ordinaires du Conseil d’Administration au cours desquelles des d’importantes décisions ont été prises ;
  • L’amélioration de la perception du CORAF par le public comme en témoigne la popularité croissante des plateformes de réseaux sociaux ainsi que le nombre de vues sur le site Web ;
  • Le démarrage des réformes du système des ressources humaines et de gestion financière du CORAF ;
  • La digitalisation des processus et des procédures pour améliorer encore l’efficience et l’efficacité organisationnelles.

Quelles ont été les Réalisations de la Composante II ?

La composante II fait un focus sur la mise à l’échelle des technologies et innovations éprouvées. Ici, ce qui suit a été réalisé :

  • Huit accords stratégiques de sous-subvention ont été signés entre le CORAF et les Instituts nationaux de recherche agricole (INRAs) de la sous-région pour collaborer à la mise en œuvre efficace du programme ;
  • Cent quarante-deux paquets d’intrants agricoles —sur un total de 376— ont été développés pour les chaînes de valeur promues par le PAIRED ;
  • Dix-sept plateformes d’innovation existantes ont été renforcées ;
  • Quinze associations paysannes ont été transformées en plateformes d’innovation, les exploitations de 1.494 principaux bénéficiaires géoréférencées, 89 parcelles de démonstration établies pour présenter des variétés améliorées de maïs, mil, sorgho et riz et 12 journées portes ouvertes organisées avec la participation de 509 personnes dont 244 femmes ;
  • Le Marché des innovations et technologies agricoles (plateforme MITA) a été amélioré, et l’implication du secteur privé dans le secteur des semences pour la production et la commercialisation de nouvelles variétés améliorées a été renforcée, avec 29 partenariats innovants qui ont été signés avec des acteurs du secteur des semences et des engrais au Ghana, au Nigéria, au Bénin et au Mali ;
  • La Fertilizer and Seed Recommendation for West Africa Map (FeSeRWAM) —Recommandation sur les engrais et les semences pour la carte de l’Afrique de l’Ouest— a été élaborée en collaboration avec le Centre international de développement des engrais (IFDC). FeSeRWAM est une plateforme en ligne propulsée par le CORAF qui offre des recommandations clés sur les intrants agricoles à utiliser, qui cible en particulier les petits exploitants agricoles en Afrique de l’Ouest.

Quelles ont été les réalisations de la composante III ?

La composante III du projet vise la fourniture d’intrants de qualité à travers l’Afrique de l’Ouest. Ici, ce qui suit a été principalement réalisé en 2020 :

  • La pionnière stratégie régionale intégrée pour la gestion durable des intrants agricoles en Afrique de l’Ouest a été adoptée.

Le programme PAIRED est prévu se terminer en 2022.