Des Stratégies Innovantes pour Combler les Déficits de Capacité dans la Recherche Agricole en Afrique de l’Ouest et du Centre

À l’initiative du CORAF, un webinaire organisé le 10 décembre 2020 par les responsables des Systèmes Nationaux de Recherche Agricole (SNRA), a permis aux experts de jeter les bases des stratégies pour relever les défis communs de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (AOC), en termes de renforcement des capacités du système de recherche et de technologie agricoles.

Les déficits de capacités humaine, institutionnelle et systémique ont été identifiés comme étant les principaux défis qui asphyxient le système de recherche et de technologie agricoles, en Afrique de l’Ouest et du Centre.

« La situation appelle à l’action de notre part, en tant que leaders dans ce domaine, pour réfléchir et identifier les potentielles solutions et opportunités pour renforcer la capacité de notre système de recherche et développement agricoles », a déclaré Dr Angela Moreno, Présidente du Conseil d’Administration du CORAF, lors de la cérémonie de lancement d’un webinaire en ligne réunissant les dirigeants des SNRA pour discuter de la question.

Veuillez cliquer sur le bouton “Jouer” pour défiler les infographies.

Pour relever ces défis et obtenir des systèmes de recherche et de technologies agricoles plus forts et plus performants, les participants se sont accordés sur un certain nombre de stratégies innovantes à implémenter.

Ces stratégies se déclinent en points d’action suivants:

  • Mettre en place un véritable système de mobilité du personnel scientifique en AOC ;
  • Encourager et / ou stimuler les institutions et les SNRA à avoir un plan de formation et de carrière pour le personnel scientifique et technique ;
  • Encourager la mise en commun des ressources entre les SNRA ;
  • Moderniser les équipements et matériels agricoles pour une productivité efficace des SNRA ;
  • Mettre en place des mécanismes de financement durable des SNRA à travers les secteurs agricoles dans les pays, mais aussi à travers les Communautés Économiques Régionales pour la mise en place de fonds dédiés à l’AR4D ;
  • Développer davantage le mécanisme de commercialisation des produits agricoles aux niveaux national et sous-régional ;
  • Développer un système de fonds de recherche basé sur la compétitivité ;
  • Mettre en place un système d’encouragement des chercheurs ;
  • Prendre en compte le genre dans le renforcement des capacités dans toutes les disciplines ainsi que dans les chaînes de valeur agricoles.

Les déficits des capacités du système de recherche et de technologies agricoles interpellent notablement les responsables de la recherche, qui appellent à s’approprier de la recherche en accordant une attention particulière à la mise en œuvre des points cités supra.

« Nous ne pouvons pas outsource our research. Il faut donc que nous puissions investir. Et tous les pays ont pris conscience depuis la pandémie de COVID-19, de la nécessité de renforcer les moyens de répondre aux défis et la recherche est un de ces moyens », a déclaré le Directeur Exécutif du CORAF, Dr Tenkouano.

Ce webinaire était le troisième et dernier d’une série d’activités d’engagement en ligne organisées par le CORAF sur la Recherche Agricole pour le Développement (AR4D). Il fait suite à un premier, tenu en août dernier sur l’impact de la COVID-19 sur la recherche agricole et les opportunités que la pandémie a créées et à un deuxième, qui a pris place en octobre dernier, au cours duquel, les dirigeants des SNRA ont discuté d’une meilleure approche pour mieux gérer les risques biologiques.