FeSeRWAM, un Nouvel Outil Numérique pour l’Agriculture (D4AG) lancé

Plus d’une centaine d’acteurs du Système Alimentaire de l’Afrique de l’Ouest se sont réunis virtuellement en Aout 2020, pour lancer le pionnier de la Carte en ligne des Recommandations d’Engrais et de Semences l’Afrique de l’Ouest (FeSeRWAM).

La FeSeRWAM est une plate-forme Web de système d’information géographique qui capture, stocke et visualise les données de recommandations sur les semences et les engrais.

“Une utilisation inadéquate et inappropriée des intrants agricoles, en particulier les semences et les engrais, a considérablement affaibli nos efforts pour augmenter la production agricole en Afrique de l’Ouest”, a déclaré le Dr Abdulai Jalloh, Directeur de la Recherche et de l’Innovation du CORAF lors de la cérémonie d’ouverture.

La FeSeRWAM est conçu pour augmenter la demande et l’utilisation d’engrais appropriés et de semences améliorées pour augmenter la productivité agricole en Afrique de l’Ouest.

«La FeSeRWAM facilitera la diffusion de paquets d’intrants agricoles à divers utilisateurs, y compris des mixeurs, des agro-commercants, des fournisseurs de semences et d’engrais du secteur privé, des vulgarisateurs / chercheurs, des concepteurs et administrateurs de programmes de subvention, des organisations d’agriculteurs ainsi que la société civile,» a déclaré le Dr Oumou Camara, Directrice Régionale de l’IFDC pour l’Afrique du Nord et de l’Ouest.

L’événement a permis aux participants de se familiariser avec l’outil, sa vision, le processus de collecte de données, le contenu, le public, les limites et la voie à suivre pour s’assurer qu’il atteigne les utilisateurs cibles ultimes.

La voie à suivre 

L’Afrique compte actuellement près de 400 plates-formes numériques sur l’agriculture, selon le rapport 2019 sur la Numérisation de l’Agriculture Africaine. Bien que le rapport reconnaisse la nature révolutionnaire de ces outils en ligne, il soutient également qu’il reste encore beaucoup de travail à faire pour s’assurer qu’ils sont utilisés.

Rendre FeSeRWAM durable et interopérable avec des plates-formes en ligne similaires bénéficiant aux agriculteurs pauvres aux niveaux national et régional en Afrique de l’Ouest a été au cœur des discussions qui ont conduit à sa conception.

Les participants n’ont pas seulement appelé à la participation du secteur privé et des entreprises, mais ils ont également souligné que des efforts devraient être faits pour garantir sa pérennité et sa capacité à travailler en collaboration avec d’autres outils.

La FeSeRWAM est le produit de plus de deux ans de consultation approfondie de plus de 350 acteurs des intrants agricoles à travers l’Afrique de l’Ouest. La plateforme contient des recommandations sur les intrants agricoles, les engrais, les semences et les bonnes pratiques agricoles, pour différentes cultures dans des zones agro-écologiques spécifiques. Plus de 250 variétés ont été publiées sur la plateforme pour environ 25 cultures de 14 pays. Des données sont toujours en cours de collecte pour le Cap-Vert, la Gambie et la Mauritanie. La plate-forme devrait être mise à jour chaque année.

Le développement de FeSeRWAM a été financé par l’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID) / Afrique de l’Ouest. Il est mis en œuvre par les programmes Projet Nourrir le Futur Renforcer la Croissance grâce au Projet de Systèmes d’Intrants Agricoles Régionaux (EnGRAIS) et Partenariat pour la recherche, l’Education et le Développement Agricoles en Afrique de l’Ouest (PAIRED), mis en œuvre respectivement par le Centre International de développement des Engrais (IFDC) et le CORAF.

 

Lire aussi 

Un nouvel outil en ligne permettra à des milliers d’agriculteurs d’Afrique de l’Ouest de disposer d’informations essentielles sur l’agriculture