L’évaluation indépendante juge le PPAAO-1C satisfaisant

Selon une étude du Groupe d’Évaluation Indépendant (GEI) de la Banque mondiale, “les évidences fournies dans le rapport d’achèvement d’exécution (ICR) indiquent que le Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO-1C) a réussi à accélérer le processus de génération, de diffusion et d’adoption de nouvelles technologies et d’innovations dans l’agriculture”.

L’ICR est une exigence des programmes financés par la Banque mondiale. Une fois soumis, il est examiné par l’GEI, qui fournit des notes sur la pertinence, l’efficacité, l’efficience et la durabilité du projet.

Selon cet ICR publié récemment, “le projet (PPAAO-1C) a également renforcé la capacité des acteurs impliqués dans le système d’innovation agricole et a encouragé la coopération régionale et facilité la coopération Sud-Sud pour permettre le transfert et l’adoption de technologies”.

L’examen du GEI a estimé que la pertinence des objectifs, l’efficacité et l’efficience du projet étaient substantielles. Sur cette base, le GEI a jugé le résultat satisfaisant.

Le PPAAO a été lancé par la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest pour répondre à l’engagement renouvelé des États africains d’accélérer la mise en œuvre du Programme détaillé de développement agricole africain. Les pays participants ont financé le programme par le biais d’un accord de prêt de la Banque mondiale. D’autres acteurs, dont les Gouvernements d’Espagne, du Danemark, du Japon et l’USAID Afrique de l’Ouest, ont soutenu le programme.

Le CORAF a coordonné le programme au niveau régional.

Pour plus d’informations sur les réalisations du PPAAO-1C et les évaluations de l’ICR, cliquez ici.

Lire aussi :