Recrutement d’un consultant individuel pour l’élaboration de la stratégie genre du ProPAD

APPEL A MANIFESTATION D’INTERETS

————————

Recrutement d’un consultant individuel pour l’élaboration de la stratégie genre du ProPAD

————————

Ouverture de l’appel : 03/08/2020

Clôture de l’appel : 10/08/2020                                   

—————

AMI N° 07-2020 – RELANCE

TELECHARGER L’AMI EN COMPLET ICI

Le gouvernement du Tchad et le CORAF ont signé un accord pour la mise en œuvre du Projet de Renforcement de la résilience Climatique et de la Productivité Agricole Durable (ProPAD) au Tchad. Le Tchad couvre une superficie de 1 284 000 km² et compte 11 175 915 habitants dont 49 ,3% des hommes et 50,7% des femmes, selon (RGPH 2, 2019).  La grande majorité de la population (78%) est constituée des ruraux vivant essentiellement de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche, du petit commerce et de l’artisanat. Cette partie de la population est la plus pauvre et la plus exposée à l’insécurité alimentaire. Bien que les femmes et les filles représentent la moitié de la population tchadienne elles subissent des inégalités dans l’accès aux soins de santé, à l’éducation, et au marché du travail.

Dans le domaine de l’agriculture, les femmes et les jeunes constituent une main d’œuvre aussi bien dans les cultures de rente que vivrières, depuis la phase de semis jusqu’à la récolte. Cependant, les femmes et les jeunes ne bénéficient pas équitablement du revenu des produits de la récolte. La productivité agricole chez les femmes reste faible du fait de leur accès limité aux moyens de production (terres, intrants, matériels agricoles, formation et crédits). Le Tchad a ratifié des conventions ou Traités internationaux et adopté des lois à l’échelle nationale pour promouvoir l’équité et l’égalité de genre, qui est fondamental pour le développement durable. Malgré un cadre législatif favorable aux droits des femmes, les inégalités fondées sur le genre demeurent significatives au Tchad. La méconnaissance des textes, leur faible application et la coexistence des droits coutumiers et droits religieux limitent l’effectivité du principe de l’égalité consacré par la Constitution et les conventions ou Traités internationaux ratifiés. A cela s’ajoute certaines pratiques traditionnelles et religieuses souvent contraires aux dispositions réglementaires.

Face à ces défis, le Secrétariat Exécutif du CORAF compte recruter un consultant individuel pour élaborer la stratégie genre du ProPAD.

Les tâches à réaliser ainsi que d’autres informations relatives à la conduite de la mission sont détaillées dans les termes de références en annexe.

Le Directeur Exécutif du CORAF invite les candidats ayant les qualifications recherchées comme indiqué dans les termes de références à manifester leurs intérêts pour cet appel.

Les candidats intéressés par cet avis doivent fournir des informations indiquant qu’ils sont qualifiés pour effectuer de tels services (CV, références portant sur l’exécution de contrats similaires, publications, expériences dans un domaine similaire, etc.).

Le/la consultant(e) sera sélectionné (e) en accord avec les procédures définies dans les Directives : « sélection et Emploi de Consultants dans le cadre des prêts de IBRD, des crédits de AID et les subventions par les Emprunteurs de la Banque mondiale ».

Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires auprès du Secrétariat Exécutif du CORAF en envoyant des correspondances à Dr Mariame MAIGA, m.maiga@coraf.org.

Les candidats intéressés par cet appel peuvent envoyer par courrier électronique une lettre de motivation accompagnée d’un CV détaillé avec trois références, au Secrétariat Exécutif du CORAF à procurement@coraf.org au plus tard le 10/08/2020 à 17h00 GMT.

 

Dr Abdou TENKOUANO

Directeur Exécutif