Recrutement d’un consultant individuel (Expert en genre et développement agricole)

APPEL A MANIFESTATION D’INTERETS

————————

Partenariat pour la Recherche Agricole, l’Education et le Développement – (PAIRED)

Recrutement d’un consultant individuel (Expert en genre et développement agricole)

Consultance pour renforcer les capacités des acteurs impliqués dans le PAIRED, en vue de faciliter la prise en compte effective des dimensions genre et inclusion sociale dans les activités du programme.

 —————–

Ouverture de l’appel : 18/09/2019

    Clôture de l’appel : 25/09/2019

———-

AMI N° 18-2019 -RELANCE

 

TELECHARGER LA VERSION COMPLETE DE L’AMI 

Un nouvel Accord de coopération signé entre l’USAID et le CORAF en juin 2017, facilite la mise en œuvre d’un programme quinquennal dénommé, Partenariat pour la recherche agricole, l’éducation et le développement (PAIRED) en Afrique de l’Ouest (et du Centre). Celui-ci est mis en œuvre dans le cadre du Plan stratégique (2018-2027), du Plan opérationnel (2018-2022) et du Plan de mobilisation des ressources pour soutenir la réalisation de l’objectif principal du CORAF à savoir : Assurer la productivité agricole, la compétitivité et l’amélioration durable des marchés pour les groupes cibles en Afrique de l’Ouest et du Centre.

L’objectif général du PAIRED est de contribuer à l’amélioration de la croissance agricole et de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et à la réduction de la pauvreté en Afrique de l’Ouest (et du Centre). Cet objectif sera atteint à travers les trois Résultats Intermédiaires (RI) mutuellement renforcés à savoir : (i) renforcer les capacités institutionnelles du CORAF, (ii) établir le leadership du CORAF dans la mise à l’échelle des technologies et innovations dans le domaine des intrants agricoles en AO et (iii) accroître la disponibilité d’intrants agricoles de qualité en AO. Le PAIRED contribuera au renforcement des Centres Nationaux et Régionaux de Spécialisation (CNS/CRS) du CORAF, afin que ces centres évoluent en Centres Régionaux d’Excellence (CRE) et travaillent efficacement avec différentes organisations d’acteurs incluant le secteur privé, les organisations paysannes, les universités et d’autres institutions d’enseignement supérieur, les institutions internationale de recherche, les organisations non-gouvernementales, les décideurs politiques, etc.) pour la réalisation de leur objectif. Beaucoup d’efforts sont requis pour le renforcement des CNS/CRE et à la mise en place d’arrangements institutionnels pour la mise en œuvre intégrale des activités techniques du PAIRED. Avec des

capacités renforcées, les CNS/CRS, en leur qualité d’unités de coordination, assureront une planification commune, la mobilisation des ressources, le partage des coûts de mise en œuvre des actions en utilisant une approche de Plateforme d’Innovation (comprenant les principaux acteurs) avec un accent sur quatre (04) chaînes de valeur de produits prioritaires tels que le riz, maïs, mil et sorgho.

Les inégalités de genre dans l’agriculture demeurent l’une des causes principales de la sous-performance du secteur agricole, avec des impacts majeurs sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle, la croissance économique, et le développement socio-économique durable des populations particulièrement défavorisées.

Les femmes et les jeunes constituent respectivement 62% et 65% de la population active agricole et jouent un rôle important dans l’économie rurale et la sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages. Cependant, ils ont un accès limité aux ressources productives agricoles telles que la terre, l’eau, les technologies et innovations appropriées, les semences certifiées et les engrais, les infrastructures agricoles, le crédit, et les services de vulgarisation (ADB, 2015).

Selon la FAO, la prise en compte des dimensions genre dans l’agriculture est essentielle pour parvenir au développement durable et à la réduction de la pauvreté. En effet, combler les inégalités de genre dans l’agriculture favoriserait véritablement la croissance de la productivité agricole, et contribuerait à réduire le nombre de personnes souffrant de la faim de 925 millions à 100-150 millions de personnes (FAO, 2011). Pour atteindre les objectifs de développement durable, les politiques, projets et programmes de développement agricole doivent être sensibles au genre, en favorisant l’accès équitable aux ressources, aux opportunités et aux bénéfices de la recherche et du développement agricoles pour les hommes et les femmes, particulièrement pour les groupes défavorisés tels que les femmes, les jeunes, les personnes vivants avec les handicapes, et les personnes âgées. Le renforcement de capacités en genre des acteurs régionaux impliqués dans la mise en œuvre du PAIRED devient donc un impératif, et a pour objectif de faciliter la réalisation des objectifs de développement du programme, qui passe nécessairement par la prise en compte effective des dimensions genre et inclusion sociale dans toutes les activités du programme.

Pour conduire la formation en genre des acteurs impliqués dans le PAIRED, le CORAF entend recruter un consultant individuel expert en genre et développement agricole, qui travaillera en étroite collaboration avec la conseillère régionale genre du CORAF.

Les tâches à réaliser ainsi que d’autres informations relatives au poste sont détaillées dans les termes de références ci-joints.

Le Directeur Exécutif du CORAF invite les candidats répondant aux critères de qualification, comme indiqués dans les termes de références, à manifester leur intérêt pour ce recrutement.

Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires auprès du Secrétariat Exécutif du CORAF en envoyant des correspondances à la Conseillère Régionale Genre du CORAF par e-mail à l’adresse m.maiga@coraf.org de 8h à 12h et de 15h à 17h GMT.

Les candidatures doivent être soumises par e-mail à l’adresse suivante : procurement@coraf.org au plus tard le 25 Septembre 2019 à 17H GMT.

 

 

      Dr Abdou TENKOUANO

Directeur Exécutif du CORAF