“Nous avons besoin de solutions qui s’appliquent à travers les pays”, Directeur exécutif du CORAF

Le Directeur exécutif du CORAF a déclaré que les solutions de recherche et de développement conçues pour relever les défis émergents et existants en matière d’agriculture et de développement devraient être régionales.

Abdou Tenkouano a pris la parole lors d’un événement parallèle organisé par le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) dans le cadre du Forum sur la révolution verte en Afrique (AGRF), qui se tenait actuellement, selon lui, “les problèmes touchent plusieurs pays”.

“Je pense donc que les solutions devraient également s’appliquer à tous les pays,”  a-t-il dit.

Le CORAF, avec l’appui des communautés économiques régionales, a expérimenté avec succès des programmes d’échelle régionale tels que le Programme de productivité agricole en Afrique de l’Ouest. Grâce à une approche régionale, ce programme a touché plus de 9 million de bénéficiaires directs et environ 56 millions de bénéficiaires indirects. Environ 40 % d’entre elles étaient des femmes.

Regarder l’intervention du Directeur Exécutif du CORAF


“We Need Solutions that Cut Across Countries,” CORAF Executive Director

L’événement du CRDI visait à mettre la recherche et l’innovation au service des femmes et des jeunes en Afrique.

Lire aussi

Les femmes brillent dans l’adoption des technologies

Les femmes ouvrent la voie dans l’adoption des technologies

Le Directeur exécutif du CORAF a également mis l’accent sur le travail du CORAF visant à cibler les jeunes grâce à Agripreneur TV qui cherche à promouvoir l’esprit d’entreprise chez les jeunes. La Banque islamique de développement finance cette initiative.

Le CORAF engage des partenaires mondiaux

L’AGRF est l’un des principaux forums mondiaux réunissant les principaux acteurs de l’agriculture. Chaque année, des chefs d’État, des entreprises, des acteurs du développement et des acteurs de la société civile se réunissent dans une capitale africaine choisie pour discuter et faire progresser l’agriculture africaine. L’édition de cette année se tient dans la capitale ghanéenne à Accra.

L’AGRF est aussi une occasion pour les donateurs et autres bailleurs de fonds d’engager des investissements dans des programmes. En tant que plus grand rassemblement annuel des acteurs de l’agriculture, l’AGRF représente le meilleur lieu de rencontre pour faire progresser les réseaux existants et élargir les partenariats stratégiques.

Dans le cadre des efforts visant à positionner le CORAF de façon continue afin de mobiliser suffisamment de ressources pour financer son Plan opérationnel 2018-2022, le Directeur exécutif a rencontré certaines organisations mondiales à Accra. Il s’agit notamment de fonctionnaires de la Mission de l’Afrique de l’Ouest de l’Agence des États-Unis pour le développement international, ainsi que de hauts responsables du Bureau de la sécurité alimentaire.

L’USAID finance actuellement le programme PAIRED qui vise à renforcer le CORAF et à mettre des semences de qualité à la disposition des paysans pauvres ainsi qu’à développer des technologies éprouvées.