Consultation sélection de variétés de semences engrais

APPEL A MANIFESTATION D’INTERETS

———————————

Recrutement de consultant(e)s pour la compilation des données

de semences de variétés améliorées et de recommandations d’engrais pour la mise à jour de la carte régionale des semences et engrais

de l’Afrique de l’Ouest

——————–

Date d’ouverture de l’appel : 02 Avril 2019

Date de clôture de l’appel : 19 Avril 2019

————

AMI N° 05-2019

Télécharger l’AMI

L’Afrique de l’Ouest (AO) et la région du Sahel abritent une population d’environ 387 millions d’habitants, ce qui représente 5% de la population mondiale. Le taux de croissance annuelle moyen de la population en AO s’élève à 2,7% contre une croissance annuelle de la productivité agricole de moins de 2% (CORAF, 2017). L’essentiel des préoccupations pour nourrir l’Afrique en 2050 porte sur le relatif ralentissement de la production alimentaire face à une croissance démographique rapide. La demande en nourriture devrait augmenter d’environ 60 à 80%, en particulier dans les centres urbains en expansion en Afrique de l’Ouest, mais les rendements agricoles ne suivent pas le rythme, avec des écarts estimés à 75%. A mesure que la population augmente et que les champs diminuent de génération en génération, les agriculteurs doivent produire plus de nourriture sur moins de terres. En conséquence, les agriculteurs sont confrontés à une pression inexorable pour intensifier leur production (Jayne et al., 2016).

L’intensification de la production requiert l’accroissement de l’utilisation d’intrants agricoles comme les semences améliorées, les engrais, les Bonnes Pratiques Agricoles (BPA) etc. Une multitude de contraintes, dont la dégradation des terres, les nuisibles et les maladies, le changement climatique, etc., sont à l’origine des importants écarts de rendements au niveau des exploitations. Dans ce contexte, le faible accès et le manque de disponibilité des intrants agricoles préférés des agriculteurs continuent à miner les efforts des agriculteurs pour l’accroissement et la durabilité de la productivité et de la production agricoles. En dépit des efforts des acteurs, l’utilisation des intrants agricoles demeure faible avec des conséquences négatives sur la productivité agricole en Afrique de l’Ouest.

Le Conseil Ouest et Centre  africain pour la Recherche et le Développement Agricoles (CORAF) et le Centre international pour le développement des engrais (IFDC), à travers leurs projets régionaux quinquennaux respectifs financés par l’USAID,   (PAIRED) et (EnGRAIS), vont développer et  diffuser des paquets d’intrants, incluant des semences de variétés améliorées, des recommandations d’engrais appropriées pour les principales cultures et les différentes zones agro-écologiques de l’Afrique de l’Ouest afin de contribuer à augmenter durablement la productivité agricole. Les paquets d’intrants sont en cours d’élaboration avec une diversité d’autres acteurs incluant le secteur privé, qui, après leur développement, les promouvra, les commercialisera et les diffusera aux utilisateurs finaux, y compris les producteurs et les acteurs de l’industrie agroalimentaire (hommes et femmes). Les spécifications des paquets d’intrants agricoles seront également diffusées via une carte en ligne.

Le CORAF et IFDC invitent, donc, les consultant(e)s individuel(le)s issues de pays de la CEDEAO à manifester leur intérêt pour la mission ci-dessus mentionnée. Les deux institutions vont cofinancer les couts y relatifs à travers leurs projets respectifs. Les consultant(e)s individuels intéressé(e)s peuvent obtenir plus d’informations au niveau des sites web : www.coraf.org et  www.ifdc.org.  Leur sélection se fera sur une base compétitive suivant les règles contenues dans le Manuel de procédures administratives, financières et comptables du CORAF.

Expertise requise et durée de la mission

L’étude sera menée par une équipe de deux expert(e)s (un (e) expert en semences et un(e) expert en science-fertilité des sols. Le consultant le plus expérimente dirigera l’équipe. Le/la consultant(e) principal(e) dispose de 5 à 10 jours pour mener l’étude. L’étude sera menée de Avril à Mai 2019.

 

Critères généraux de sélection

Critères
Qualifications
Au moins 10 ans d’expérience professionnelle dans l’un des domaines requis et une connaissance appréciable dans l’un des autres domaines ainsi qu’une bonne connaissance du terrain et des acteurs constitueront un avantage
Bonne connaissance du secteur agricole du pays cible et des zones agroécologiques
Bonne connaissance de la préparation de document techniques en recherche agricole et développement agricole
Bonne connaissance des semences/semences améliorées, et/ou de la fertilité des sols et engrais dans les pays cibles
Bonne connaissance des industries du secteur semencier et/ou du secteur des engrais dans le pays cible
Maîtrise du français ou l’anglais (écrit et parlé)
  1. Les candidatures des consultant(e)s individuel(le)s seront évaluées sur la base des critères mentionnés ci-dessus et le/la consultant(e) retenu(e) pour chaque domaine d’expertise sera invité(e) aux négociations du contrat.
  2. Les consultant(e)s intéressé(e)s par cet appel doivent soumettre une manifestation d’intérêts qui met en exergue l’exécution et l’expérience de contrats similaires ainsi qu’un CV détaillé.
  3. Les manifestations d’intérêts doivent être envoyées par email aux adresses suivantes: procurement@coraf.org  ou https://ifdc.silkroad.com/ifdc/Employment_Listings.html d’ici le 19 Avril 2019 à 17:00 GMT, au plus tard.
  4. Le Secrétariat Exécutif du CORAF et IFDC se réservent le droit d’accepter ou de rejeter tout ou partie de l’AMI ou d’annuler le processus de l’AMI, à tout moment, sans avoir à justifier d’un/de quelconque(s) motif(s) et sans encourir la moindre responsabilité envers les candidats(es). Pour plus d’informations, vous trouverez ci-joint les termes de référence de la mission.

Dr Abdou TENKOUANO

Directeur Exécutif du CORAF