CORAF/WECARD explore des domaines d’actions conjointes avec l’IITA pour la mise à l’échelle des technologies du PPAAO

Le Conseil ouest et centre africain pour la recherche et le développement agricoles (CORAF/WECARD) envisage de s’appuyer sur le modèle axé sur la recherche pour le développement (R4D) de l’Institut international d’agriculture tropicale (IITA) pour la mise à l’échelle de ses technologies agricoles. Dr Abdou TENKOUANO, directeur exécutif a plaidé pour une collaboration étroite afin de faire bénéficier les Centres Nationaux de Spécialisation (CNS) de programmes de renforcements de capacités et de partage d’expérience dans le cadre du Programme de productivité agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO) au cours de sa visite officielle à IITA-Ibadan le 10 Août 2016.

« IITA est reconnu comme un acteur clé dans la promotion agricole de l’Afrique et a toujours joué un rôle majeur en faveur de la création d’emplois, ainsi que le déploiement de technologies agricoles répondant aux standards internationaux (…) Le CORAF/WECARD envisage un partenariat avec l’IITA afin d’exploiter son l’expertise sur le plan internationale afin de renforcer les centres nationaux », a déclaré Dr TENKOUANO.

En effet, le PPAAO se trouve actuellement à une phase charnière en ce qui concerne la diffusion et la mise à l’échelle des technologies pour une adoption en continue. L’accent est donc mis sur la diffusion des technologies disponibles pour plus d’impact sur la productivité, la création d’emplois et le bien-être socio-économique des producteurs dans les pays bénéficiaires. Le programme a généré plus de 160 technologies agricoles améliorées et à haut rendement qui ont un impact positif sur la vie de plus de 6 millions d’agriculteurs en Afrique de l’Ouest.

Sheu SALAU, économiste agricole, représentant de la Banque mondiale, a pour sa part lancé un appel à une approche concertée pour un partage efficient de l’information et des connaissances en faveur des bénéficiaires. «Il y a un vrai besoin de transformer la façon dont la science, la technologie et innovation sont déployés en faveur des utilisateurs finaux (…) la Banque Mondiale reconnaît la nécessité de renforcer sa collaboration avec l’IITA dans les domaines de la connaissance axée sur les preuves scientifiques afin d’informer massivement sur la façon dont les programmes sont conçus, » a souligné Dr Salau.

Le Directeur général de l’IITA, Nteranya Sanginga pour sa part a accueilli favorablement la proposition de partenariat, tout en notant que cette proposition vient à point nommé au moment où la situation de crise devient accrue dans de nombreux pays de la sous-région.

La délégation du CORAF/WECARD a également visité les installations de l’IITA et interagi avec les jeunes entrepreneurs agricoles de l’IITA. Les activités et les réalisations de ces jeunes hommes et femmes au sein de la plateforme ont été d’un grand intérêt pour le CORAF/WECARD.