PRAPS à l’école du PPAAO : des experts en visite au CORAF/WECARD

Des agents du Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) ont séjourné du 08 au 12 Août 2016au SE du CORAF/WECARD pour apprendre du success story du PPAAO/WAAPP. Cette visite qui s’inscrivait dans le cadre du Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS) avait pour but d’apprendre des bonnes pratiques du PPAAO en matière de communication et de suivi-évaluation.

L’intérêt du PRAPS s’explique par la capacité du PPAAO à transformer l’agriculture ouest-africaine à travers la redynamisation de la productivité de plus de 50%, la réduction de la faim et l’amélioration de la nutrition dans 13 pays de la sous-région en seulement 8 années de mise en œuvre. Le PRAPS et le PPAAO sont tous deux financés par la Banque Mondiale.

Le PRAPS qui a été lancé en Mai 2015 vise à améliorer l’accès à des moyens et services de production essentiels et aux marchés à plus de 2 millions de pasteurs et agropasteurs dans des zones transfrontalières et le long des axes de transhumance dans les six pays Sahéliens et améliorer leur résilience face aux crises pastorales. Après une année de mise en œuvre, le principal défi du PRAPS consiste à combler les besoins en information des populations pastorales, le plaidoyer sur les problématiques clés et la collecte de données et des analyses fiables en vue d’une meilleure formulation des politiques et stratégies liées au pastoralisme, à l’accès aux marchés et à la transhumance ainsi que les conflits y afférents.

L’équipe composée de Régina BANDE, experte en Communication et Daouda COULIBALY, Chargé du Suivi-évaluation du PRAPS avait pour mission de se familiariser avec le mode de gestion, les expériences réussies et les leçons apprises du PPAAO.  Pendant 5 jours, la mission du PRAPS a échangé avec les experts du PPAAO sur les bonnes pratiques et les outils de planification, de communication et de suivi et de rapportage exploités par le CORAF/WECARD dans le cadre du PPAAO.

Pour le CORAF/WECARD, la mission d’échange technique a créé un pont entre les experts S&E et Communications des deux institutions en termes de partage des perspectives et expériences sur la gestion des informations/ connaissances des projets régionaux, et les stratégies de communication des résultats de ces interventions à un plus large public dans la sous-région. “Les discussions techniques franches et ouvertes sur les cas de succès, les défis ainsi que les possibilités de collaboration entre les deux équipes d’experts et les autres membres du Secrétariat Exécutif sont louables.

Une attention particulière devrait donc être accordée à ces genres d’échanges entre le CILSS et le CORAF/WECARD dans différents domaines opérationnels ainsi qu’en termes de renforcement de capacités en vue d’une collaboration futur effective et la mise à l’échelle des succès et résultats dans la sous-région », a commenté le Dr Youssouf Camara, directeur de la recherche et de l’innovation par intérim au CORAF/WECARD.